Bonsoir visiteur

Petit tour sur le crêt d'eau en raquette depuis Menthières
Icône cartographie

Après la somptueuse et rude randonnée raquette de la veille sur le Crêt de Chalam depuis Chézery-Forens, nous décidons d'optimiser le week-end sur les Mont-Jura en effectuant une sortie sur le crêt d'eau depuis la station de ski de Menthières. Pour ce faire, nous montons en voiture depuis le village de Confort. La route est bien déneigée et nous accédons à la station sans accrocs. De là, nous improvisons une balade en boucle assez courte mais tout de même physique. L'idée était bien-sûr de ce faire plaisir dans cette poudreuse démentielle, de voir de beaux paysages et pourquoi pas grimper un sommet du coin comme le fameux Crêt de la Goutte selon l'envie et la météo !

 Panorama enneigé depuis le crêt d'eau

panorama enneigé depuis le crêt d'eau (massif du jura)

I] Un départ donné depuis la station de ski de Menthières

 Depuis le parking de la station de ski, nous prenons un chemin passant sous un télésièges et montons un petit morceau par une piste de ski de descente. Après une bonne grimpette nous tournons à droite pour grimper d'autant plus ! De suite, nous nous réchauffons. Il faut dire que ce matin, le thermomètre annonçait -13 à 600 mètres. A ces températures, les doudounes Antza sont superbes. Ici à plus de 1000 mètres, il doit faire un peu plus frisquet ! Nous voilà sur les railles et nous entrons dans la forêt. Par chance, ici la trace est déjà faite ce qui nous permet d'apprécier tous ensemble la balade et de randonner plus vite. Plus loin, la montée reprend de plus belle et mine de rien, les 500 mètres de dénivelés font tout de même mal aux jambes ! Bientôt, nous sortons de la forêt pour découvrir un fantastique désert blanc.

 Poudreuse hors norme

Randonnée raquette dans la poudreuse et les arbres

II] Sur les sommets du crêt d'eau

Nous voilà donc sur les sommets du grand crêt d'eau. C'est un massif imposant vue de loin. Là haut, les paysages sont incroyables et vous font vite tourner la tête. Nous y trouvons également un vent glacial qui nous fait sortir les cagoules. Un vrai bonheur de les mettre à ce genre de moment. C'est ici que nous rencontrons souvent le brouillard et nous savons qu'il est extrêmement facile de se perdre dans ce secteur. Le brouillard n'est pas encore là et nous avançons en direction de la pierre à fromage. Nous grimpons dans cette petite vallée qui donne une vue parfaite sur le crêt de la Goutte et le crêt des Frasses.

Le crêt de la goutte en vue

Crêt de la goutte sous la neige et le soleil

Froid glacial sur le crêt d'eau

Froid glacial sur le crêt d'eau

Nous poussons jusqu'au col mais par manque de chance, la plaine lémanique est complètement bouchée par un brouillard épais ! Nous ne verrons donc pas les Alpes. C'est le jeu, ma pov' Lucette ! Demi-tour stratégique car le brouillard commence à monter et à recouvrir les crêtes. Nous le fuyons et n'irons donc pas au chalet du sac pour manger. Nous passons sous le crêt des Frasses, longeons un peu la piste de ski pour arriver au sommet d'un tire-fesses. Un petit coup d’œil sur le GPS et nous décidons de faire du hors piste le long de cet aménagement pour skieur. C'est un régal total. La poudreuse, les sapins, bref tous les ingrédients pour prendre son pied...dans une branche! Rigolant N'est-ce pas Julien ?

 

III] Retour et conclusion

Nous récupérons un peu plus bas un chemin qui nous permet d'effectuer une boucle. Mais avant de continuer, nous ne tardons pas à trouver un endroit sous un épicéa pour manger nos casses-croûtes et boire un bon thé chaud. Le soleil est revenu et c'est heureux que nous repartons en direction de notre point de départ. Mais pour ne rien gâcher, nous trouvons une sente à travers forêt nous permettant d'éviter de repasser par notre chemin initial (les randonneurs n'aiment pas trop reprendre le même chemin). Re-belotte, le hors piste et les glissades sont à nous dans ce grand espace de liberté ! Enfin, nous raccrochons un chemin forestier qui nous ramènera vers la voiture après quelques efforts. A Confort, nous prendrons une boisson chaude dans un Bar atypique car ce dernier est dans une rame de Tram (ancien petite train reliant Bellegarde-sur-Valserine à Lelex). Petit débriefing du week-end avant de rentrer à nos autres occupations.

 Vue depuis le dessous du crêt des Frasses

Vue enneigée depuis le dessous du crêt des frasses

Une belle petite sortie qui donne accès rapidement à de belles vues. Dommage que le panorama sur les Alpes n'a pas été de la partie mais on commence à le connaître le bougre. Le secteur du crêt d'eau est assez joueur et le brouillard semble l'aimer. Ainsi, je recommande la plus grande des prudence si vous partez sur ce secteur où tout devient blanc en quelque instants. D'ailleurs, ce week-end là, onze randonneurs en raquette se sont perdus dans le massif. Heureusement ils ont été retrouvés à 22 heures par les secours. Encore une fois, attention ! Une fois bien équipé et bien entraîné, de beaux sommets vous attendent et lorsque l'on a eu belle poudrée comme ce jour là, le bonheur vous tend les bras ! N'hésitez pas à lire mon dossier sur l'orientation avant de s'aventurer dans ce genre de secteur !



Posté le 15/02/2013 à 10h38 par Loic
M.à.j le 04/12/2015 à 11h57

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 524923 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr