Bonsoir visiteur

Balade dans la reculée des Planches-Près-Arbois
Icône cartographie

casquette naturelle avec feuilleEn ce beau dimanche de fin de printemps, nous décidons de profiter du soleil, si peu présent ces derniers temps. Ainsi, nous optons pour une balade entre vignes et falaises. Le matin est maussade mais le soleil devrait assez vite faire son retour et c'est chose confirmée lorsque nous atteignons notre point de départ. Ce point de départ, c'est le charmant petit village des Planches-Près-d'Arbois. Ce village au coeur de la reculée du même nom se situe non loin d'une ville touristique connue sous le nom d'Arbois. Pour autant ce secteur a su garder son charme le long des berges de la rivière Cuisance.

Au passage, n’hésitez pas à visiter Arbois et à goûter les vins disponibles sur le secteur. Pour ma part, je n'aurais pas dis non à un petit vin de paille bio ! Nous trouvons une place pour nous garer proche de la casace des Planches et nous engageons alors la marche en direction de cette dernière. L'idée est de faire une boucle la cascade des planches et le belvédère du fer à cheval et tout ça dans un décor naturel préservé.

 

Chaussures lacées, sac à dos et carte en main, nous suivons une petite route nous fait avancer tranquillement. Nous partons et déjà le soleil tape fort. Nous avons complètement oublié les casquettes et pour pallier ce manque, nous dégotons deux énormes feuilles de Catalpa que nous utilisons en tant que casquette. Sous l’œil « moqueur » des passants (à cause de nos casquettes étranges). Pourtant, nous sommes heureux de profiter des beaux paysages environnants.

Joli saut sur la Cuisance (que l'on peut voir entre arbois et les planches arrête recommandé en voiture)

Cascade sur la cuisance

La cascade des Planches est une cascade de tufs. En franche-comté, la cascade de tufs est présente un peu partout (Baume-les Messieurs, cascade du hérisson, cascade de la Peusse...). Il s'agit d'un conglomérat de calcaire qui forme – avec le temps - de magnifiques cascades. La voici et elle est somptueuse ! Le débit important permet d'en prendre plein la vue. Le soleil sublime l'ensemble et nous profitons du coin reposant et rafraîchissant pour prendre notre casse croûte.

Cascade de tufs dans la reculée des Planches

Cascade de tuffs dans la reculée des Planches

Il nous reste encore un bon bout et nous décidons de repartir en direction du belvédère du fer à cheval. Il se situe environ à 200 mètres à la verticale au dessus de nous. Un chemin large nous fait monter plutôt sympathiquement dans la forêt. Bien-sûr, avec la chaleur, impossible de ne pas transpirer. Nous buvons abondamment et bientôt, nous passerons un passage entre deux roches et arrivons au sommet.

Vue sur Arbois

Vue sur Arbois

 

Un petit chemin finit par nous emmener au fameux belvédère. La vue et somptueuse et j'en profite pour regarder le paysage avec les jumelles Eden 8*42 que j'ai emporté avec moi. Gargarisés par la vue somptueuse, nous analysons la carte afin de trouver notre chemin. Nous longeons ainsi la route sur 400 mètres avant de tourner à gauche et d'emprunter la route forestière en direction de Pupillin. 500 mètres plus loin, nous retrouvons un GR que nous suivons et entrons dans la forêt. Le chemin est sympa mais il devient au fur et à mesure plus technique. Par moment, il accuse même de féroces descentes - et montées – où il est nécessaire de faire attention. Après avoir longé la falaise, nous redescendons en direction du village des Planches, prenons un morceau de route et retrouvons la voiture.

 

Conclusion :

Cette balade qui nous a emmené au cœur de la reculée des planches est une sortie vraiment sympathique. On pourrait la penser très dur mais seul la fin est un peu plus dure. Il faudra bien-sûr être prudent avec des enfants car parfois le vide n'est pas très loin mais aucun passage n'est vraiment rude si vous avez de bonnes chaussures. D'autres possibilités sont à creuser quant au choix du parcours mais la petite route vaut le détour rien que pour le bouillon. Lac cascade de Tufs et le belvédère sont bien-sûr le clou du spectacle et avec un temps comme nous avons eu c'est à coup sûr passer une journée formidable. Le balisage est plutôt bon et des petits panneaux sont présents dans les endroits stratégiques. Partez tout de même avec une carte. Encore une fois, le Jura a su nous montrer qu'il réserve des surprises à ceux qui osent le découvrir. Bonnes balades !



Posté le 06/07/2012 à 19h29 par Loic
M.à.j le 17/10/2016 à 14h53

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507715 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr