Bonjour visiteur

A la rencontre du premier plateau Jurassien en raquettes !

Souhaitant ne pas créer une section spéciale hiver sur le site web et la raquette se rapprochant assez de la randonnée, j'expose ma première expérience dans ce domaine ici, bonne lecture!
Noël est un bon moment pour acquérir de nouveaux gadgets en tout genre qui sont avouons le, souvent inutiles.

Raquette de neige TSL 325  Escape EaysyQuand on est en couple, il est toujours difficile de choisir pour l'autre quelque chose qui à coup sûr plaira.
En faisant le tour de ce que je pouvais acheter pour aller à la rencontre de notre environnement de façon "non polluante", je me suis dit et pourquoi pas les raquettes de neige ? Après tout, c'est l'hiver et dans le Jura, c'est aussi synonyme de neige. S'en est suivie une recherche intensive sur les forum des avis, des tests... Il en est ressorti d'après moi une marque leader dans le domaine : TSL qui est une marque Française (cocorico!).

C'est assez rare donc j'en profite. TSL propose différentes gammes allant du "raquettiste" (je ne sais pas comment on nous appelle) débutant au professionnel. Deux matériaux ressortent : le plastique et l'aluminium.
Le plastique est plutôt orienté débutant-confirmé et l'aluminium orienté plutôt expert ou gros porte-feuille car vous vous en doutez que les prix s'en ressent (pour l'aluminium).
Pour moi, ce sera donc le plastique enfin en composite, ensuite selon votre budget vous vous orienterez en conséquence.


Dans un souci de durabilité et étant porté assez sur la qualité des produits et leurs capacités à rester en vie longtemps, je préfère mettre un peu plus de ma poche dès le début.
C'est pourquoi mon choix s'est portée vers la raquette TSL 325 Escape Easy. Son prix, environ 100 € la paire (sur Internet). Joli cadeau de Noël vous en conviendrez. Ce sera donc une paire rouge pour Flo et Noir pour moi. La commande est passée sur un site qui ne paie pas de mine mais s'est révélé très compétent. Ce site m'a même emballé la paire rouge sur simple demande avec aucun surcoût!

Je recommande donc le site : http://www.sports2nature.com/ qui vend du très bon matériel à des prix plutôt attractifs par rapport à des magasins comme Sport2000 où ces mêmes raquettes étaient proposées à plus de 139 euros la paire... Faites votre calcul.


En ce qui concerne les aspects techniques de ces raquettes, voici les spécifications du constructeur :

  • Matériaux : Composite.
  • Poids de la paire : 1880 g.
  • Fixation : A sangles
  • Dimensions : 595 x 220 mm.
  • Charge : Entre 50 et 120 kg.
  • Pour toutes chaussures allant du 35 au 46.
  • Couleurs : Noir, rouge,violet.
  • Crampons acier : 6 Interchangeables.
  • Positions : Bloquée, montées, normale.

 

Sac à dos Vaude Alpin 25 l

Passé les fêtes de nouvel an il ne manquait plus que la neige pour tester la chose. Bien sûr vous vous en doutez, je n'ai pas attendu la neige pour analyser les raquettes. A première vue, on remarque la qualité de l'ensemble, cela ne s'explique pas mais on a confiance au matériel et ça c'est bon signe. Je teste aussi avec mes chaussures de randonnées pour voir si le sytème de fixation maintient bien le pied et sa cheville et c'est le cas. Autre point important, la rapidité de fixation et c'est le top !

En quelques secondes le tout est monté sans avoir besoin de notice explicative (fournie). Après ceci, on regarde la fenêtre en attendant que la neige pointe son nez.
C'est ce qu'il s'est passé quelque jours après. C'était un dimanche avec 30 cm de neige fraîche au compteur.
Le départ s'est effectué à pied, raquettes accrochées sur le dos. Mon sac Vaude Alpin (25 l) m'a permit d'embarquer le tout sans trop de difficultés.

 

 

 

 

C'est avec des barres de céréales, eau, couteau, frontale, gps, gants, guêtres et bonnet que nous nous élancions. Des guêtres dis tu ? Qu'est-ce que cette bête là ? Ah des guêtres, cela permet d'éviter que la neige s'engouffre dans vos chaussures et mouille votre pantalon. Pour ma part, il s'agit de guêtres TSL (même marque que les raquettes) achetées dans un magasin de sport local pour un prix avoisinant les 25 euros. Ce sont les Guêtre Hight Trek et ces dernières sont réellement efficaces. Vous pouvez les utiliser pour la randonnée où il y a peu de neige mais aussi lorsque vous êtes dans des secteurs où la nature est "piquante" si j'ose dire d'origine végétale ou animale.


Deux ou trois cents mètres plus loin, il estMontage des  raquettes TSL 325 Escape Eaysy temps de chausser ces fameuses raquettes! Le montage est un peu plus délicat car il fait plus froid (neige oblige) et avec des mouffles c'est pas si évident qu'à la maison. Quelques photos plus tard, nous voilà donc partis en mode position bloqué pour voir comment cela se passe. De suite, c'est plaisant mais on sent que l'on est pas aussi à l'aise qu'à pied et que c'est assez physique (après coups, c'était parce que nous étions en position bloqués). Une neige fraîche s'offre à nous avec un manteau blanc intact, superbe. Un peu plus loin une montée pointe son nez, avec joie (toute relative hein Rigolant) on se met alors en position montée qui permet de remonter les talons et donc de réduire les efforts. C'est vraiment appréciable par conséquent, je ne vous conseille pas des raquettes sans cette position montée.

Arrivés en haut de la colline, nous enlevons la position montée pour être en position normale mais débloquée. Nous ne reviendrons plus en position normale bloquée tellement c'est le bonheur ! On se demande alors à quoi sert cette position bloquée si ce n'est que pour bloquer la raquette?


Passage d'un barbelé en raquettePlus loin, nous marcherons dans un champ immense recouvert d'une somptueuse poudreuse, que du régal. La sortie du dit champ est un peu technique à cause du barbélé mais notre souplesse légendaire fait merveille Rigolant.  La montée refait son apparition, la position montée est donc de retour. Les kilomètres s'enchainent et la fatigue commence,  il est vrai, à se cumuler. Surtout que nous croisons des Quads (grrrr encore eux) qui ont tout simplement damer voir déchiqueter le sol ce qui pour nous, pauvres raquettistes, ressemble à un cauchemar...
 La nuit tombe vite et en voulant continuer un peu pour en profiter pleinement, nous savons que nous finirions dans la nuit noire, ce qui est évidemment un peu effrayant mais excitant! Par chance, nous avions prévu les frontales dans le sac. C'est donc frontale sur la tête que nous continuons cette première balade en raquette. La descente finale s'approche et c'est à grand pas que nous nous y élançons. La maison n'est plus très loin, la douche aussi. Nous échangeons nos avis et en gardons un très bon souvenir. A bientôt la neige pour un retour j'espère cette fois-ci sur deux ou trois jours !

Raquette de Nuit 
avec TSL Escape Easy

Raquette de Nuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EDIT : Je vous invite à lire dès à présent le test complet des raquettes TSL 325 ! Bonne lecture!


La raquette permet un autre regard sur la nature, on peut aller en hiver à des endroits où on ne pourrait aller avec des simples chaussures de randonnées. On en ressort qu'il est plus difficile de faire 15 kilomètre de raquettes que de marche simple. On recommande fortement de tester ce mode de déplacement  spécifique aux régions enneigées d'Amérique du Nord et de Sibérie orientale.

En attendant, je vous souhaite de merveilleuses balades.



Posté le 09/02/2010 à 21h39 par Loic
M.à.j le 01/03/2012 à 21h29

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 530715 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr