Bonsoir visiteur

Et un… et deux… et deux ! Points de sutures sur la Montagne noire !
Icône cartographie

Montagne noir (Aude)Temps superbe, samedi après-midi le coloc' et moi décidions de faire une rando décrite sur un bouquin. Durée approximative 4H15 (sans arrêts). Destination Trassanel pour le départ ! Ce petit village se situe au pied de la Montagne Noire.

Le point culminant est le Pic de Nore qui culmine à un peu plus de 1200 mètres. Nous le verrons de loin… un peu plus tard.

De suite la montée s’annonce rude, la chaleur est bien présente mais le fond de l’air frais. Ce qui nous permet de pousser correctement sur les jambes. La balade s’annonce très bien, les paysages sont au rendez-vous ! 

La nature, est aussi magnifique car en pleine « explosion » par milliers, les insectes, les papillons virevoltent dans tous les sens. N’oublions pas aussi les plantes et leurs fleurs… que c’est beau !

 

 La balade suit son cours, ça monte encore pas mal. Nous arrivons aux alentours de 800 mètres, nous voyons à cet instant le pic de Nore.

Remarquez que la fusée de Tintin est bien présente sur ce sommetLa montagne noir, le pic de Nore ! Elle se cachait dont là !

Quelques instants plus tard, nous arrivons au point culminant de notre balade 860 mètres !

 

 

 

 

 

 

 

Nous pouvions distinguer au loin la chaine des Pyrénées avec le Canigou enneigé à notre gauche. Splendide, nous nous accordons une petite pause. Moment idéal pour prendre en photo la flore environnante !

undefined

 La descente s’annonce. Destination le Roc de l’Aigle ! Le voici le fameux, il donne sur une vue superbe du village de Cabrespine… (nom du célèbre gouffre) :

La montagne noir, village de cabrespine

Après quelques photographies, nous montons vaillants sur ces rochers, il nous restait plus qu’à rentrer.

C’était sans compter ma légendaire habileté dans les cailloux ! En moins de temps qu’il fallu, je glisse et explose mon genou à une roche coupante. A peine le temps de dire « ouf » mon genou est entaillé assez profondément. Heureusement, une trousse de premiers soins se situe dans mon sac. Il reste plus d’une heure de randonnée et avec ce genou cela ne sera pas de tout repos ! Et en effet, le retour, très pentu ne fait qu’aggraver la situation. Le paysage reste quand même très joli, nous passons dans deux canyons pour finalement arriver sur une stèle des combattants maquisards… que l’on se doit de ne pas oublier. Encore quelques minutes pour finalement rejoindre notre village de départ : Trassanel

trassanel

 Mais le plus dur reste à faire ! Je retire mon pansement pour m’apercevoir que la plaie est un peu importante et décide de passer aux urgences pour une remise en état. Seulement au bout d’un moment je me suis posé la question suivante : Quelle est la signification du mot urgence ? Biensûr, ma blessure n’était pas très « urgente » mais un samedi soir où aller ?

Plus tard dans la nuit, le verdict tombe : 2 points de sutures et 10 jours de calme !

CONCLUSION 

Très belle balade encore une fois ! Le paysage diffère des balades précédentes et c’est tant mieux finalement. Les Pyrénées en arrière plan étaient très appréciables. Dommage pour la chute… mais bon, on dira que c’est le métier qui rentre ! Merci au coloc’ et aux urgentistes taquins mais sympa.

 En ce qui concerne la cartographie, l'export google Earth et le téléchargement du tracé GPS , le tout est disponible en passant par le lien Cartographie en haut de page ;)



Posté le 20/05/2009 à 19h01 par Loïc
M.à.j le 06/08/2012 à 18h17

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 246825 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin