Bonjour visiteur

Balade au lac d'Antre : Antre mythe et légende...
Icône cartographie

Au lendemain de notre très sympathique balade à VTT dans les collines du Sud Revermont, nous avons décidé de partir pour une « petite » marche quelque part dans le Jura. Si je mets entre guillemets le mot « petite », c'est qu'elle ne fût pas si petite que cela. Zoom sur cette belle demi-journée.

La décision de la destination est prise, suite à la lecture d'un de nos nombreux livres sur ce qu'il y a à faire dans le Jura, direction le lac d'Antre. A côté de Moirans en Montagne, Villard d'Héria est un petit village du second plateau Jurassien. C'est casse-croûte, appareil photo et GPS dans le dos que nous nous élançons vers ce village. Le départ est donné vers 13 heures à la Mairie. Comme par habitude, nous ne trouvons pas le bon chemin dès le départ. C'est pour cela qu'en regardant la carte, on aperçoit un détour pour raccrocher un chemin de forêt. Il fait encore bien chaud mais la forêt veille à nous rafraichir.

La montée est assez difficile car nous montons tout droit. Au départ, nous étions aux alentours de 650 mètres. Nous serpentons dans les chemins non balisés et marchons au flaire pour finalement arriver devant le panneau « Rocher du lac d'Antre » à 35 minutes. Nous transpirons à grosses gouttes pour y arriver car une montée rude attendra le pèlerin voulant monter sur ce pic rocheux! L'effort en vaut largement la peine!

 

Le lac d'antre (Jura) dans la commune de Villard dhéria

Arrivés au dessus du rocher d'Antre (à 957m), une somptueuse vue s'offre à nous. En dessous, le fameux lac d'Antre offre son plus beau visage. Il ressemble à s'y méprendre à un cœur. Tout autour, une belle forêt l'encercle. Ce lac dégage en effet une sensation d'étrange. Les sens sont en éveils et nous envahissent pour nous faire ressentir cette sensation mystique. Le lieu a dû être générateur de mythes et légendes. Pour sûr la nuit tout seul, on ne doit pas se sentir à l'aise...(au moins à cause des moustiques assoiffés de sangs!) Rigolant. Mais je m'emporte, arrivés au sommet outre la vue formidable les aménageurs ont prévus des bancs et les arbres rendent la zone agréable. Un endroit parfait pour déjeuner et pour faire une petite sieste.

Pannorama de la roche d'antre

 Pour ne pas faire demi-tour (nous n'aimons pas faire demi-tour!) et afin de rejoindre le lac, nous avons la merveilleuse idée de tenter une redescente par l'autre côté. On se dit qu'il y aura très certainement un chemin un peu plus loin. Plus loin, encore plus loin et toujours pas de possibilité de raccrocher un chemin vers ce fameux lac! Encore plus tard, nous décidons de couper cours avec l'aide du GPS. En regardant les courbes de niveau et en suivant un petit chemin nous finissons par rejoindre le lieu dit de « la grange Michaud » .

 Panorama d'un champs dans le Jura

En bas, un couple dormant sur un hamac nous indique la direction à prendre (excusez du réveil) Rigolant. A travers les champs, nous nous rendons compte qu'il faudra marcher à bonne allure pour enfin apercevoir le lac. Les kilomètres s'enchainent et la météo commence à se gâter. Au loin les nuages se forment et le tonnerre nous réveille. Heureusement que nous avons euh...n'avons...pas prévu de « k-way »...pour sûr nous allons finir tremper! Heureusement pour nos affaires, mon sac à dos lui a prévu son k-way.

Nous décidons quand même d'aller au plus proche du lac en le contournant par sa rive droite. L'eau sombre donne plus envie de pêcher que de se baigner et pourtant ici il y a fort longtemps les Gaulois ont construits se qui s'apparente à des thermes (que nous n'avons pas trouvés car manque de temps...) mais lu sur des panneaux explicatifs :

«La vénération de l'eau et la croyance en son éventuel pouvoir curatif sont des pratiques courantes en Gaulle. Le site sauvage et mystérieux offert par le ruisseau de l'Héria et le lac d'Antre attire des pèlerins dès l'époque Gauloise. Du Ier au IIIe siècle, Villard d'Héria est le plus important sanctuaire de la séquanie. On y vénère les dieux Mars, Bellone et Minerve. Un enclos sacré est édifié près du lac d'Antre. Le ruisseau de l'Héria fixe un ensemble monumental comprenant des temples, des bains et des bâtiments d'accueils pour les pèlerins. On signalait même au XVII siècle des ruines au sommet de la roche d'Antre. En liaison avec ce vaste sanctuaire se développe une véritable agglomération où travaillent les artisans.

Le lac d'antre : ne semble t-il pas étrange ?

Lac d'antre en fin d 'après midi

Il fait sombre, si sombre que l'on dirait la nuit alors qu'il n'est pas tard. Les éclairs dans le ciel ne trompent pas, nous y aurons droit! Sur le chemin du retour, cela se confirme. La pluie que dis-je le ciel nous tombe sur la tête!(Au secours!, Panoramix...) Nous redescendons rapidement à travers les sentiers afin de couper la route puis lors d'un croisement, une voiture s'arrête. Une dame du village nous demande si l'on souhaite se faire déposer en bas. C'est avec plaisir que l'on acquiesce. A moitié trempés, nous arrivons à la mairie où notre voiture saura nous réconforter...

 En conclusion 

Superbe balade à faire et à re-faire, le détour que nous avons fait peut être intéressant si vous avez le temps et que vous voulez faire un peu de sport! A noter qu'il est possible de monter en voiture près du lac et donc du belvédère chose que nous ne recommandons pas forcément à part si vous êtes pris par le temps. Un superbe endroit pour une superbe journée ou demi-journée!



Posté le 12/08/2010 à 19h50 par Loic
M.à.j le 06/08/2012 à 19h42

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 530716 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr