Bonsoir visiteur

Accueil => Catégories des Tests => VTT/vélo => Visualisation
Test de la remorque à vélo Bob Yak

Remorque BOB YAK sur vttJe vous invite au travers de ce test qui m'a été fourni par un lecteur de partir-en-vtt.com de découvrir une remorque monoroue.

Je profite de l'occasion pour remercier son créateur qui se prénomme Julien. Il souhaite par l'intérmédiaire de mon site partager ses ressentis sur cette remorque qui n'a plus forcément à prouver ses compétences... Je vous souhaite une bonne lecture et merci Julien!

J'en profite également pour vous dire que dès à présent vous pouvez me demander de poster pour vous tests de matériels, balades avec ou sans traces GPS mais encore vos périples! Mais trêves de bavardages et place au test...

 



I] Pourquoi une  remorque ?

  • Premièrement pour soulager mon dos et mes fesses du poids d’un lourd sac à dos avec couchage, cuisine, habits, outils, eau…
  • Conserver un vélo polyvalent en évitant d’avoir à lui accrocher des portes-bagages. D’autant plus que les vélo tout-suspendus se prêtent mal aux portent bagages. Etonnement la remorque semble moins influencer le pilotage que la bagagerie (notamment lorsque celle-ci est fixée sur la fourche).
  • Il est possible de porter davantage de choses sur une remorque que sur des portes bagages. Ainsi je transporte mes courses, mon linge vers la laverie, des moellons, du sable rapporté de la rivière, des meubles, mon snowboard…. Et plus fréquemment mes accessoires de voyage.
  • Contrairement à la remorque à 2 roues, la monoroue passe sur des sentiers très étroits et supporte les passages en dévers (il y a également moins de frottements). Elle se faufile également dans les embouteillages (auquel cas il est utile de mettre le petit fanion ridicule).
  • Les articulations des monoroues, au niveau de l’axe de la roue arrière pour l’inclinaison, et derrière la roue arrière pour la direction permettent de conserver une distance « quasi » constante entre la roue arrière du VTT et celle de la remorque réduisant toutes les contraintes de pilotage.

Edit: Vous trouverez le test de la remorque VTT monoroue Beez sur cette page !

II] Pourquoi la Bob Yak ?

Tous les arguments précédents m’ont convaincu à acquérir une remorque monoroue.

J’ai commencé par en fabriquer une avec une planche à repasser usagée, des tiges filetées et l’arrière d’un vieux vélo sciées et soudés de manière a priori judicieuse. C’était original, aérodynamique et écolo (car tout provenait de la déchetterie) mais ni pratique ni solide.

J’ai ensuite récupéré des vraies barres de fer à sections carrées, ce qui me faisait une remorque de 15 Kg, avec un système de fixation pas au point.

A cours d’idées et en désespoir de cause je me suis résigné à acheter une remorque.

La Bob Yak est certes chère (379 € avec le sac), mais elle a fait ses preuves, les pièces de rechange sont « facilement » accessibles, elle est solide (probablement au dépend de la possibilité de se plier), et elle est visible en magasin.

Bob yak remorque VTT


A) Ses atouts :

  • Le poids qui s’exerce sur la roue arrière améliore l’accroche du vélo et permet de franchir des montées impressionnantes. Lorsque la remorque n’est pas trop chargée, il est possible de se mettre en danseuse et la roue reste collée au sol.

     

  • Possibilité de mettre la remorque en sac à dos pour les passages vraiment difficiles (neige, cailloux). Il suffit de passer les bras dans les anses du sac étanche.

     

  • Probablement très solide, bien qu’il me semble avoir voilé les attaches de la roue arrière. Vu mon utilisation j’aurai probablement dû acheté le modèle avec suspension (Bob Ibex à 449 € avec le sac !!).

     

  • Bien que la roue soit petite (16’), les capacité de franchissement sont impressionnantes.

     

  • Le timon existe en taille VTT (26’) et route (700 cm), bien que roulant en VTT j’ai un timon long et ça ne pose pas de problèmes.

     

  • L’attelage (Vélo + remorque) tient debout tout seul lorsqu’il est plié et en appuis sur un relief d’au moins 10 cm (voir photo ci-dessus). La remorque dispose de deux tampons sur lesquels elle se met en appui.

     

  • Vendu avec un sac étanche par enroulement de 90 litres, et le tendeur en X (voir photo).

     

  • Possibilité de fixer un porte gourde sur la remorque évitant ainsi d’avoir à défaire le sac étanche.

Remorque bob yak systeme de fixation


B) Ses défauts :

Comme son nom l’indique, le garde-boue, garde la boue, trop d’ailleurs. Je suppose qu’aux Etats-Unis, où est fabriqué la remorque, il y a de la pluie, mais pas de boue ? Celle-ci s’entasse sous le garde-boue et finit par bloquer la roue, empêche de rouler et voile le garde-boue (voir photo).Garde boue de la remorque Bob Yak encrassé

  • Je l’ai enlevé, perdant ainsi la catadioptre, mais gagnant en volume pour ranger la remorque dans des casiers de wagons sncf par exemple.
  • Attention, sans le garde boue, le sac risque de toucher la roue, et une petite roue qui tourne très vite sur un sac imperméable en plastique, ça fais des trous (réparables avec une rustine)!

     

  •  Le pilotage avec remorque sollicite davantage les bras. Il faut sans cesse rattraper le balancement de la remorque, notamment dans les descendes techniques et rapides où la remorque bringuebale. Lorsque la remorque est très chargée il est quasiment impossible de se mettre en danseuse.

     

  • L’attache rapide de la roue de 16’ à tendance à se défaire, donc la roue se décroche. Ça m’est arrivé dans un virage, sur un petit sentier en dévers et la petite roue a continuée toute seule dans la pente. Je l’ai cherchée pendant 30 min dans les fougères.


C) A noter :

  • Le poids de la remorque se ressent surtout à l’accélération, par contre une fois lancée, on l’oublie presque.

     

  • En descente, la remorque représente une force d’inertie supplémentaire qu’il faut freiner, le frein a disque est peut-être préférable.

     

  • J’ai lu que ce système faisait trop travailler les articulations des VTT tout-suspendus. Mon VTT semble bien se comporter, ainsi je n’ai pas constaté de voilure anormale de la roue arrière

 



Posté le 08/04/2010 à 22h12 par Loïc
M.à.j le 23/06/2012 à 20h35

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 247172 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin