Bonsoir visiteur

Euh…Kesako KML, GPX… ? Glossaire de l'utilisateur GPS.

Colorado 300 GPS garminAujourd’hui la cartographie se démocratise, tout le monde sait ce qu’est un GPS. Souvent vous en avez un même sur votre téléphone portable. Ici nous aborderons les termes techniques que l’ont peu rencontrer en parlant de GPS de randonnées et plus particulièrement à travers mon Colorado 300 de la marque Garmin.

Dans mes récits, ou dans la FAQ, je parle souvent de KML, GPX, trace ou encore de longitude/latitude. Tous ces mots peuvent paraîtres barbares. Pourtant il n’en est rien. Zoom sur ces différents termes techniques à définir.

GPS : (Acronyme anglais de Global Positioning System) que l'on peut traduire en français par « système de positionnement mondial » – est un système de géolocalisation américain fonctionnant au niveau mondial. En 2010, c'est le seul système de positionnement par satellites entièrement opérationnel et accessible au grand public. En 2014 devrait arriver un système Européen qui porte le nom de Galileo qui permettra d’avoir une meilleure qualité de positionnement. Il faut savoir qu’avec cette méthode, la précision est d’environ 15 mètres même si souvent on peut s’approcher des 5 mètres.

 

GPX : (Acronyme anglais de GPS eXchange Format). C’est un format de fichier permettant l'échange de coordonnées GPS. Ce format permet de décrire une collection de points utilisables sous forme de "waypoint", "track" ou "route". Avec ce fichier, vous pouvez échanger vos traces GPS ce qui le rend très intéressant.

KML : (Acronyme anglais de Keyhole Markup Language). C’est un format de fichier propre au logiciel Google Earth qui permet d’embarquer des données cartographiques (traces, polygones, points). Ce fichier supporte les données contenants une altitude afin d’être visualisées en 3D.

KMZ : Il s’agit d’un fichier similaire au KML (Cf. Ci-dessus) mais qui à la particularité d’être compressé et donc plus léger. Par contre, il n’est pas possible de modifier avec un éditeur de texte ce fichier alors qu’avec le format KML c’est possible.

Géolocalisation : La géolocalisation est un procédé permettant de positionner un objet (une personne, une information, ...) sur un plan ou une carte à l'aide de ses coordonnées géographiques.

Satellite en orbite

 

Marker/waypoint : Littéralement "point de route", un waypoint est une position mémorisée qui peut correspondre aussi bien à un lieu qu'à une coordonnée quelconque servant à la navigation.

Trace ou track : Une trace est le chemin réel parcouru, enregistré par le GPS dans un journal de traces (log). Il est possible à partir d'une trace de refaire le même chemin dans un sens comme dans l'autre. Il est aussi possible avec les logiciels de cartographie d'exporter des traces plutôt que des routes dans un GPS. En règle générale un GPS enregistre un point de trace à chaque changement de cap.

Route : Une route est une succession de waypoints, une ligne droite étant tracée entre chacun d'eux. La navigation s'effectue donc de l'un à l'autre sans tenir compte des éventuels changements de direction ou virages entre ceux-ci.

Nord compas (Nord magnétique) : Le nord compas est le nord vers lequel s’oriente l’aiguille aimantée d’une boussole (compas). Il est constamment en léger mouvement. Indiqué en léger décalage par rapport au quadrillage des cartes IGN.

Nord vrai ou Nord géographique (ou le nord des cartes) : Le nord géographique ou Nord vrai (abréviation = Nv) est sur l’axe du globe terrestre au point où se rejoignent les méridiens. Correspond au quadrillage des cartes 1/25.000e IGN.

Cap : Le cap magnétique est un angle entre la direction du Nord magnétique et la direction de déplacement de la personne avec le GPS.

ETE (Estimated Time Enroute) : Temps estimé du trajet jusqu'au prochain Waypoint.

ETA (Estimated Time of Arrival) : Heure estimée d'arrivée au prochain Waypoint.

Goto : Permet de créer une route à segment unique depuis votre position courante jusqu'à un Wpt donné (un point de départ, un point de destination unique).

POI (Acronyme anglais de Points of Interest). Il s'agit d’un point dit d’intérêts. Ce sont des endroits marqués sur la carte qui indiquent par exemple une particularité géographique (cascades…) ou encore un restaurant. Il est très pratique d’avoir une base de données sur son GPS contenant ces informations par exemple un soir lorsque vous chercher où dormir.

WGS84 (Accronyme anglais de World Geodetic System 1984 ): Système géodésique mondial, révision de 1984) est le système géodésique associé au GPS ; il s'est rapidement imposé comme une référence "standard" pour la cartographie.

Système géodésique : C’est un système de référence permettant d'exprimer les positions au voisinage de la Terre.Ce qui veut dire qu’un point est localisé par ses coordonnées géographiques (ou géodésiques), exprimées en valeurs angulaires par la latitude L, la longitude G.

Coordonnées géographiques d'un point : C’est la longitude et la latitude on parle aussi de X et de Y. Au croisement de ces deux informations se situent la position cherchée.

Longitude : La longitude (G) d'un point de la surface terrestre est l'angle formé par le méridien passant par ce point et le méridien de Greenwich.

Longitude (G) : 0° au méridien de Greenwich, 180° de part et d’autre du méridien (E ou W).

Latitude : La latitude (L) d'un point de la surface terrestre est l'angle formé par le rayon terrestre passant par ce point (parallèles) et le plan de l'équateur.

Latitude (L) : 0° à l’équateur, 90° aux pôles (N ou S).

Méridien : Ligne circulaire imaginaire passant par les deux pôles. Tous les méridiens se rejoignent aux pôles. Ils coupent les parallèles, et notamment l'équateur, à angle droit. Les méridiens ayant tous la même dimension, ils ont servi de base à la définition du mille marin.

Parallèle : Cercle imaginaire parallèle à l'équateur, joignant tous les points de la surface de la terre qui ont la même latitude. Ils coupent les méridiens à angle droit. Contrairement aux méridiens, les parallèles ne sont pas des grands cercles et leur dimension décroît au fur et à mesure que l'on s'éloigne de l'équateur et se rapproche des pôles.

 

Si vous souhaitez creuser un peu le sujet, je vous recommande l'article GPS de wikipédia.

Sources : Web, Uttagawa VTT, wikipédia.



Posté le 30/08/2010 à 09h41 par Loic
M.à.j le 30/12/2011 à 16h25

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507217 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr