Bonsoir visiteur

A la découverte du sentier des roches et du Hohneck
Icône cartographie

Un week-end dans les Vosges nous permet d'envisager une randonnée dans le massif du même nom et plus particulièrement sur sa crête. Nous aimerions bien arriver au Hohneck et pour se faire, un sentier retient mon attention : « le sentier des roches ». Ce sentier, fort réputé dans le monde de la randonnée vosgienne, est apparemment quelque peu technique car il emprunte un chemin en flan de falaise. Des petits ponts, des escaliers et des mains courantes sécurisent ce chemin qui est interdit en hiver à cause des accidents qu'il génère sur des personnes apparemment inconscientes du danger. En été, il est tout à fait praticable mais de bonnes chaussures, un peu d'expérience en randonnée, du physique et une très faible peur du vertige sont recommandés ! Évitez aussi les jours de pluie ou d'orage...

NLDR : Si vous aimez ce secteur, n'hésitez pas à venir lire notre récit de balade sur le plus haut sommet du massif, à savoir le grand ballon des Vosges. Bonne lecture !

Panorama hautes vosges

I] Un peu d'histoire

Ce sentier a été l’initiative d'un homme du 20 ième siècle. Un certain M. Strohmeyer  alors agent des eaux et forêts mais aussi président du club Vosgien de la randonnée (toute une institution) s'était donc mit dans l'idée de tracer un chemin partant du col de la schlucht pour arriver aux trois fours et ainsi grimper ensuite vers le Hohneck, le troisième sommet du massif Vosgien.

A force d'obstination (et de dynamiteRigolant), le chemin vit le jour et il est à ce jour toujours entretenu par le même club (merci à l'association !).

 

II] Le sentier des roches

Pnanneau départ sentier des rochesLe départ est donc donné au col de la schlucht. Pour y arriver, prenez la direction de la ville de Gerardmer, ensuite tout est très bien indiqué. Une fois arrivés au grand parking où de très nombreuses voitures, motos et vélos sont entassés, nous nous équipons et cherchons le départ. Comme à notre habitude, une petite hésitation nous fait tourner un peu. Puis un panneau indiquant « sentier des roches » nous emmène vers ce dernier en longeant un peu la route en direction de l'Alsace. Enfin, à droite, un panneau indique le départ et annonce clairement le contexte du chemin.

Il s'agit d'un sentier difficile et impraticable en hiver pour de simples randonneurs. En été, ce ne sera pas non plus une simple randonnée. Évitez donc les tongs s'il vous plaît et préférez de bonnes chaussures de randonnées comme mes Salomon revo scs gtx.Sourire

Le sentier est très touristique, (env. 40000 personnes/an) et il ne faudra pas espérer être au calme, du moins, durant les périodes estivales. Pour autant, cela vaut vraiment le coup selon les dires et les récits que j'ai pu entendre et lire.

 

III] L'antre de la bête

Nous nous engageons donc sur ce sentier qui devient très rapidement aérien. Des mains Vue depuis le sentier des rochescourantes, des ponts, des escaliers jalonnent les passages difficiles et dangereux. Certains passages sont tout de même impressionnants et il faudra donc marcher doucement et assurer ses pas mais aussi ses mains. Le croisement avec des randonneurs faisant le même chemin dans l'autre sens est parfois un peu aléatoire. Il ne faut pas être pressé pour éviter tout accident et profiter un maximum des somptueuses vues sur la vallée. Nous passons un petit tunnel, un escalier mais aussi des Pierriers .

Nos chaussures semi-montantes nous assurent un bon maintien de la cheville mais aussi une bonne accroche au sol. Justement, le sol est, même en été, humide à cause des petits cours d'eau et cascades qui descendent la paroi. Cela rend glissant les roches granitiques. Tout doucement, nous continuons le sentier qui donne un goût de haute montagne alors que les Vosges ont (injustement:p) une image de montagnes à vaches. Au final, après le casse croûte, nous quittons sans encombres ce sentier mythique (assez technique il faut le dire) avec des belles images en tête et quelques montées d'adrénalines.

 

Pierriers sur le sentier des roches

Pierrée sur le sentier des roches

 

IV] Destination le Hohneck, troisième sommet des Vosges

Etang vu depuis le hohneckC'est non sans quelques sueurs froides que nous sortons du sentier. Au croisement, nous prenons la direction de la ferme Frankenthal pour ensuite faire l'ascension de notre objectif (si vous avez suivi le HohneckSourire). La suite s'annonce donc un peu plus cool. Nous descendons et rejoignons un gros sentier qui nous emmène vers Frankenthal où nous trouverons bon nombre de personnes attablées. La ferme-auberge peut donc vous ravitailler au besoin. Le coin est magnifique et permet de regarder par où nous venons de passer mais aussi les crêtes. Les crêtes, justement, il va falloir y monter. S'en suit un petit sentierzigzagant et grimpant fortement (aussi interdit en hiver).

La chaleur est bien présente et il faudra transpirer pour s'extirper de la vallée. Enfin, nous sortons de la forêt et arrivons dans les chaumes où nous avons une jolie vue sur les sommets Vosgiens. Nous pouvons aussi visualiser le grand ballon des vosges. Le Hohneck est encore à une bonne vingtaine de minutes. Nous pouvons nous régaler du paysage tout comme de nombreux randonneurs. Puis, le Hohneck s'offre à nous et nous l'aurons bien mérité ! Une belle vue à 360 ° bien que brumeuse nous récompense amplement. Enfin pour finir cette balade, il ne nous reste plus qu'à retourner à notre point de départ et boucler la boucle en suivant les petits panneaux « col de la schlucht ».

 

Vue depuis le hohneck 

Vue sur la vallée du hohneck

V] Conclusion

Cette randonnée qui passe par « Le sentier des roches » et par le Hohneck est une pépite à ne pas rater. De ce fait, on y trouve par temps beau de nombreuses personnes mais cela n'empêche pas de profiter pleinement de cet impressionnant parcours. Le sentier des roches marque le randonneur par sa beauté et ses passagesvertigineux.

Par contre, je recommande la plus grande vigilance surtout si vous souhaitez emmener vos petites têtes blondes. En effet, certains secteurs sont pour moi dangereux. Des enfants de 10 à 12 ans sachant randonner et sous bonne surveillance des parents peuvent certainement faire cette sortie mais cela ne tiendrait que de moi, je l'éviterai tout simplement avec des enfants.

Partez bien chaussé, avec de l'eau et évitez d'utiliser les bâtons de randonnées dans le sentier des roches car je pense que cela est plus dangereux qu'autre chose. Au niveau du balisage, suivez le rectangle bleu jusqu'à la ferme Frankenthal  puis continuez en suivant le panneau Hohneck et pour rentrer suivez les panneaux col de la Schlucht !


 

Panorama depuis le hohneck

Bonne balade et n'hésitez pas d'aller voir l'onglet cartographique pour visualiser les photos géolocalisées, le profil d'altitude mais aussi de procéder à un export google earth et ainsi visualiser le parcours en 3D.



Posté le 22/08/2011 à 17h33 par Loic
M.à.j le 07/08/2012 à 09h29

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507093 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr