Bonjour visiteur

Accueil => Catégories des Tests => Bivouac => Visualisation
Test du couteau de survie Carcajou alias le Glouton !

En sortie nature plus ou moins engagée si je devais prendre cinq choses, le couteau ne serait pas loin d'arriver en tête de cette liste (après l'eau peut être). Un couteau est en effet quelque chose de vite indispensable aussi bien pour manger que pour couper du bois afin de faire un feu. En situation de survie, un couteau rend mille et un services!

Couteau carcajou fabriqué par Tony Lopes

 

Au départ, j'utilisais un Laguiole sans blocage. Il faisait l'affaire mais était très limité lorsqu'il devait faire autre chose que de couper mon saucisson! De plus, je ne l'avais jamais à porté de main en cas de besoins ou d'urgences... Après m'être dirigé vers un forum incontournable dans le domaine de la survie et des sorties outdoor (celui de David Manise), j'ai remarqué que la communauté avait réfléchie au couteau de survie. D'une idée un projet est née : celui du couteau de survie Carcajou!

Carcajou l'animal (photo : wikipédia)Du coup, je me suis dit qu'il serait intéressant de tester ce qu'il vaut mais aussi contacter le créateur et donc connaître son prix!

Mais avant si vous le voulez bien, faisons un zoom sur l'animal d'où tire le nom du couteau. Le carcajou est un animal habitant en Asie du Nord et au Canada (répartition circumpolaire). Il est omnivore et est connu pour sa rage de vivre même dans les pires conditions (froid..). Il est aussi surnommé le "Glouton".

Le créateur qui suite aux demandes de la communauté a créé ce couteau se nomme Tony Lopes. Ce créateur français produit des couteaux de qualité fait main. En plus de cela il écoute vos besoins et s'adapte à vos envies, ce qui est rare de nos jours! Je vous conseille vivement le Blog de Tony Lopes si vous souhaitez voir les autres couteaux qu'il fabrique.

Après avoir regardé les différents couteaux par curiosité, je le contacte via son e-mail pour savoir s'il pourrait me fabriquer un carcajou et a quel prix! Je lui explique mes besoins dans ce même mail à savoir :


"J'attends de ce couteau qu'il soit avant tout polyvalent, il devra aussi bien me servir pour couper des branches pour faire le feux que couper mon saucisson lors du repas. Je l'utiliserai principalement lors de mes randonnées en moyenne montagne voir plus tard en haute montagne. Peut être devra t-il me servir un jour à me défendre contre un animal ou tout autre individu souhaitant porter atteinte à mon intégrité physique ou à celle de mon amie. Maniable assez léger je voudrais le porter contre moi pour l'avoir à porter de main sans qu'il soit trop visible pour autant. Je ne voudrais effrayer personne..."

 

Le carcajou en image

Couteau carcajou : mesures

 

A la suite de celà, il me confirme que le Carcajou est un bon choix et qu'il me conseil de choisir le manche en plaquettes de Micarta car selon lui il n'y a pas plus solide et résistant aux intemperies. Comme je serai amené à beaucoup l'utiliser dehors par tous les temps je vais donc suivre son conseil. Pour le côté estéthique je me serais bien pris le manche en buis (+10 €).

Quid du prix maintenant, c'est un petit budget un bon couteau et le Carcajou sur le tarif de base avec (plaquettes en Micarta) se négocie à 150€ + 7€ de frais de port.

 

Guillochage du couteau carcajou

 

Il est aussi possible d'avoir un guillochage partiel + 10€ ou un guillochage totale (sur tout le tour de la poignée) +20€ . Le guillochage est le fait de créer des motifs dans l'acier autour du manche ou dessus la lame pour par exemple une meilleure accroche pour le pouce! On peut donc se re-trouver facilement avec un couteau approchant les 200€. Cependant, si vous prenez l'option de base on arrive à 157€, ce qui est abordable pour un couteau de cette qualité, fabriqué main par un maître de la coutellerie Française! Le made in France est tellement rare qu'il est bon d'insister sur ce point !

Dans le prix de base on a quand même le droit d'avoir un range couteau en kydex (sorte de plastique dur qui se thermoforme) avec un porte cou. De mon côté étant donné que j'avais demandé de le porter sur ma ceinture, il m'a fait une petite adaptation (que vous pourrez sans doute négocier!) qui consiste à attacher à l'étui Kydex un passage pour la ceinture. De ce fait, il est proche de ma taille comme demandé!

Couteau carcajou sur ceinture

Je commande donc ce couteau avec plaquettes en micarta et un guillochage complet et l'étui Kydex modifié. A savoir qu'il est possible de prendre un étui en cuir (en plus du prix) mais idem Tony ne me la pas recommandé. La durée de création est estimé à 2 mois mais peu durée un peu plus longtemps selon la charge de travail de l'artisan. De mon côté, j'ai dû attendre 3 mois mais il faut savoir être patient! Pour les pressés, passez donc votre passage. A savoir que la construction démarre lorsque Tony a récupéré le chèque et le paiement est retiré le jour de l'expedition.

Puis, enfin, je reçois la bête par collisimo chez moi. Très bien emballé, on le prend en main et de suite on se dit que l'on a un couteau d'exception entre les mains. Le tranchant est excellent et la taille est impressionnante même si le couteau lui même n'est pas vu comme agressif du fait de sa relative rondeur. C'est exactement ce que je souhaitais avoir, un couteau robuste, près à tout faire et qui n'est pas pour autant agressif au regard.

 

Couteau qui coupe une brancheEn cette après midi de vacances, je ne peux pas résister à l'envie de sortir faire un tour dans la nature afin de l'essayer In Situ. Je le range donc dans son étui et l'attache pour l'occasion sur la sangle ventrale de mon sac à dos Vaude Alpin et je pars faire mon petit tour sous un ciel menaçant. La prise en main est intuitive, le couteau est bien équilibré et on sent qu'il ne ripera pas des mains si facilement.

Je n'ai pas de bâton de marche et je décide de m'en faire un pour l'occasion. Très rapidement, je me met à l'oeuvre sur une tige de noisetier. De suite, on remarque que la meilleure solution consiste à taper sur la branche et non la couper. C'est réellement un couteau de "frappe" qui porte bien son nom : c'est un véritable glouton et il n'a fait qu'une bouchée de cette branche!

 

J'adore le fait de le savoir proche de moi et donc l'avoir à portée de main en quelques secondes. J'essaye ensuite de couper une branche plus importante sur un arbre récemment tombé par terre. On dirait une petite hache et il dévore sans problème une branche d'un bon diamètre. Pour couper du plus gros, ce couteau est utilisable en bâtonnage, c'est à dire qu'il est possible de prendre un morceau de bois de taper sur le dessus du couteau pour faire rentrer la lame dans le bois. On pourrait imaginer utiliser cette technique pour se construire une cabane ou un radeau! J'ai essayé rapidement le bâttonage sans pour autant insister de peur de trop abîmer le couteau qui est tout neuf. Pour autant, avec ce type de couteau, c'est tout à fait envisageable.

 

Couteau carcajou en mainL'étui se révèle à l'utilisation très bien pensé. Il bloque parfaitement le couteau mais cela n'empêche pas d'enlever le couteau même si souvent les deux mains sont nécessaires. Pour une première sortie, je suis donc très agréablement surpris par ce couteau qui semble tenir toutes ses promesses.

Puis durant une sortie hivernale, je le reprends afin d'avoir plus de recul sur le Carcajou. Durant notre sortie itinérante dans le Haut Doubs, il m'a suivi sur ma ceinture et à encore une fois été très apprécié même s'il n'a pas été utilisé pour son côté "survival" mais c'est l'avantage de ce couteau.

Il peut aussi bien être utilisé pour être utilisé durant votre repas que durant un passage difficile lors d'une sortie outdoor (obligé de dormir dehors la nuit, besoin de faire du feux...) ! C'est un couteau qui selon les dires de ses possesseurs s'aiguise facilement avec une pierre DC3 ou DC4 de la marque Fallkniven (conseillée par Tony Lopes).

Cette pierre possède un côté céramique et un côté diamant et peu même sur le terrain donner du tranchant à votre lame en peu de temps. Un bon couteau ne sert à rien et est dangereux lorsqu'il n'est pas aiguisé! Pensez-donc à apprendre comment faire et vérifier le coupant avant d'effectuer une sortie outdoor.

 

I] Comment utiliser un couteau d'une façon sûre ?

Un couteau de survie est fait pour survivre, comme son nom l'indique et non pas augmenter votre chance d'y rester. Pour qu'il ne vous blesse pas il faut jamais diriger la lame vers une partie de votre corps ou celui de quelqu'un! Le mieux est donc de s'assurer que la lame ne va pas atteindre une partie de votre corps, si ça dérape! Pour rappel, un couteau bien aiguisé est moins dangereux qu'un couteau qui coupe mal! Récfléchissez donc à deux fois avant d'utiliser le couteau et la manière dont vous allez vous y prendre.

 

II] Quid de la legislation maintenant

Un couteau de ce type est considéré comme "dangereux" par l'Etat et est donc classé arme de catégorie 6 par la législation Française. Qu'est-ce que cela veut dire concrètement ? Ce couteau est donc interdit au port et à l'achat pour les mineurs. Le transport est également interdit. Cette interdiction est passible d'une amende de 4000 € et de cinq ans d'emprisonnement. Maintenant il faut savoir qu'il est normal de ne pas se balader en plein centre ville avec ce genre de couteau! (Il faut avoir un peu de logique quand même). Cependant, dans le cadre de la chasse, la pêche ou la randonnée ce type de couteau sera toléré. Il appartient donc à chacun de faire attention où vous utilisez ce couteau et de ne pas utiliser ce couteau pour troubler l'ordre public sous peine des sanctions prévues par la loi. A savoir que vous ne pourrez pas avancer les arguments "du au cas où" ou "du c'est pour me défendre". Faites donc attention à ne pas utiliser un couteau de ce genre n'importe où et n'importe comment.

 

II] Conclusion

Le Carcajou alias le Glouton semble être une belle réussite concernant le produit final mais aussi un bel exemple de ce qu'une communauté de passionnés peut arriver à faire. Ce couteau sera votre allié dans vos sorties nature ou à tout instant vous pouvez être amené à survivre et pour sûr dans ce cas là il saura mettre à votre disposition tout son potentiel.

Pour finir cet article je souhaite mettre en avant une excellente réponse à la question "quel est le meilleur couteau du monde :"Celui que l'on a avec soi, avec lequel on se sent a l'aise, et qui fait ce que l'on a à faire". (David Manise).

 

Bon choix et faites attention avec votre couteau !



Posté le 12/12/2010 à 15h14 par Loic
M.à.j le 23/06/2012 à 20h26

Commenter l'article !

Voir les commentaires (7)

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 501728 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr