Bonjour visiteur

Entre belvédères, et la rivière Loue au départ d'Ornans
Icône cartographie

En cette belle journée d'automne, nous voilà sur le départ pour effectuer une boucle d'environ 40 kilomètres à VTT. Cette balade sportive s'effectue depuis Ornans. C'est donc de cette ville célèbre pour ses falaises, la rivière Loue (où il fait bon pratiquer la pêche et le kayak) mais aussi pour son peintre alias Gustave Courbet, que nous partons à la conquête des beaux sentiers environnant.

Belvédère sur Ornans depuis notre dame du mont

Belvédère sur Ornans depuis notre dame du mont

 

VTT lapierre pro race 300 sur un belvédère donant sur OrnansA l'instar de Salins-les-Bains, nous sommes ici dans une vallée profonde où tout commence par une montée vigoureuse. Depuis la gendarmerie, nous longeons la route puis partons à la conquête du belvédère de Notre Dame du Mont où nous observerons toute la vallée et les falaises environnantes. Avant d'y arriver une bonne grimpette s'impose à nous. D'abord sur la route puis sur un petit sentier fort agréable.

La chasse est en cours et nous entendrons deux coups de feux un peu trop proches à notre goût. Nous ne traînons pas et bientôt, nous débouchons sur la prairie où une vue splendide s'offre aux courageux marcheurs, vététistes et pratiquants de via-ferrata. En effet, la falaise sous nos pieds offre un terrain de jeu idéal pour ces amoureux de la falaise.

Nous restons quand à nous les deux roues sur terre et continuons notre route à flanc de falaise. Nous observons le château d'Ornans sur son promontoire et piquons vers la forêt. Nous croisons plusieurs randonneurs dont un que nous recroiserons par trois fois. Il nous redouble du fait de nos pauses et nous retrouvera plus tard car ayant pris un raccourci. Nous passons non loin du château pour remonter sur une petite route en direction de la grange du château. De là haut la vue est somptueuse et le soleil présent sublime l'ensemble. Nous sommes sur le plateau et roulons vers la ferme des septfontaines et le saut du chevalier.

 

Il est midi mais nous poussons jusqu'au saut du chevalier en espérant trouver une petite cascade. Arrivés sur place, point de cascade mais un belvédère et un banc. Il n'en fallait pas plus pour poser nos fesses et engloutir notre repas tout en profitant du point de vue pour nous entraîner à quelques techniques d'orientation ( à l'aide de la boussole, de la carte et du GPS). Nous avons notamment appris à faire une triangulation, à nous repérer sur la carte à partir des coordonnées UTM de notre GPS... et vous avez vous toutes ces notions dans un coin de votre tête ?

La loue et le village d'ornans

Après cette petite pause bien méritée, nous nous engageons dans une descente prête à vous désarçonner au moindre faux pas. Attention chuter ici signifierait de graves ennuis surtout que la pente à notre droite ne donne pas Piste cyclable de l'hôpital du grosbois à ornansenvie de s'y frotter. Doucement mais sûrement nous arrivons en bas et arrivons dans la vallée de la rivière Brême (que Courbet a dessiné) .

D'un doux bleu azur l'eau s'écoule en direction de la Loue. Nous sortons de la forêt et prenons une petite route que nous suivrons jusqu'à récupérer une piste cyclable reliant L'hopital du Grosbois à Ornans. Ce tracé nous emmène en toute sécurité et sans mal à notre point de départ. Mais la balade n'en est pas pour autant fini car nous allons maintenant taquiner la falaise voisine. Nous traversons Ornans, longeons la Loue de très près.

Tellement près que nous voyons les récents dégâts de la crue. Nous savons que nous nous sommes trompés de route mais nous continuons, passons un barbelé et arrivons dans un champ de vaches. Nous improvisons un chemin et récupérons tant bien que mal la petite route que nous aurions dû suivre.

 

 

Un petit aller retour pour aller voir les blocs « ératiques » (gros blocs de roche du quaternaire) et nous repartons sur cette même route qui nous emmène au pied du ravin de Valbois. Ce secteur est un hot spot de biodiversité et cette réserve naturelle nationale en est la preuve. Nous remontons le ravin via un chemin blanc. Le soleil nous fouette et la chaleur ne nous épargne pas. La fatigue commence à se pointer mais heureusement, au dessus, la jolie vue efface tous ces efforts. Nous sommes dans la réserve mais des dizaines de quad et motos roulent en ces lieux.

Bloc ératique du quaternaire

Bloc ératique du quaternaire

Totalement incompréhensible. Nous quittons le chemin devenu irrespirable et prenons la forêt. La route continue et nous voilà au porte du belvédère de la Roche Thiébaut. Ce dernier nous donne un autre point de vue ma foi qui se laisse regarder (serait-on devenu exigeant ?). La descente s'effectue par une petite route car le chemin de randonneur présage d'une pente trop rude pour nous. Nous voilà bientôt à nouveau dans Ornans. Nous longeons la Loue et arrivons. La boucle est bouclée !

Panorama sur le ravin de Valbois (réserve naturelle nationale)

Panorama sur le ravin de Valbois (réserve naturelle nationale)
Conclusion

Encore un pays où il fait bon randonner et pratiquer le VTT. Ornans est une ville qui sait accueillir les touristes verts. Une halte dans cette superbe petite ville ravira sans doutes vos attentes. Calme ou plus sportives ? Ici, il y en a pour tous le monde. Les paysages et les vues somptueuses ne gâchent rien. Pour sûr, on reviendra tant les possibilités sont nombreuses. Enfin bref, une excellente sortie, d'un peu plus de 40 kilomètres. Physique mais assez roulante du fait de l'assez grand nombre de kilomètres effectués sur petites routes. Le parcours fût inspiré d'une trace utagawavtt. Merci !

 



Posté le 22/10/2012 à 17h39 par Loic
M.à.j le 27/07/2013 à 17h52

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 541080 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr