Bonsoir visiteur

Avec quel matériel partir pour une balade ou un voyage en itinérance ?

Des questions tant de questions ! Vous êtes décidé à voyager en vélo ou avec un objet ou vous êtes le moteur ? C'est un premier pas important ! Mais êtes vous sûr de savoir pourquoi vous voulez partir ? Avant de choisir son matériel et de se poser la question quel matériel emporter pour partir en balade ou en voyage ?

Si vous savez pourquoi vous souhaitez partir (cela peut-être de partir pour le savoir) Sourire alors il est désormais important de savoir quel matériel emporter. Sur cette page, je souhaite vous orienter dans le choix des différents matériels à importer lors des trois types "sorties" suivantes,


Panorama lors de l'ascention du jaunpass


Évidemment, ce que  moi je juge important peut être dénué de sens pour vous et ce que je vous propose n'est, en aucun cas, une liste exhaustive et parfaite. J'ai juste avec moi ma petite expérience acquise au fil des paysages. J'espère pouvoir vous aider dans ce choix cornélien qui peut se transformer en une question si simple au premier abord : Quel matériel emporter ? Je ne prétend aucunement avoir la liste parfaite et vous recommande de vous renseigner auprès des personnes spécialisées en la matière. Pour autant,  jetez-y un œil, je suis sûr que vous pourrez en tirer des renseignements précieux. Sourire

En ce qui me concerne et face à cette question, je vous répondrai en vous disant que cela dépend de vous, il y a des choses essentielles à ne pas oublier comme des médicaments (je pense par exemple aux asthmatiques). Cela peut paraître idiot mais je suis persuadé que l'on peut oublier par mégardes sa « ventoline »... Souvent il s'agit de réfléchir et de se poser les bonnes questions :

Serais-je amener à utiliser tel ou tel objet dans toutes les conditions possibles ?

Parallèlement à cette question demandez vous si cet objet peut devenir une nécessité en cas de problèmes (vital ou non) ? Au début on en emmène toujours de trop (moi le premier) mais au fur et à mesure le tout s'affine de façon naturelle (car on est sa propre mule...) pour devenir optimum selon les besoins de chacun, de la destination, du climat... Car il est clair que si vous partez dans un pays méditerranéen il sera inutile de prendre des moufles. Voyez donc ce que j'ai à vous proposer pour des balades « types » en des lieux non extrêmes.

I] Commençons donc par le matériel à emporter pour une journée :

Il s'agit de la petite balade journalière allant de 15 à 50 kilomètres en VTT et moins de 20 kilomètres à pied. Vous partez seul ou à plusieurs. Dans ce cas là vous n'avez pas besoin de tente ni de sac de couchage puisque vous rentrez chez vous avant la nuit prendre une bonne douche chaude...si tout se passe bien. Souvent vous vous baladerez en terrain connu, mais une carte peut quand même s'avérer utile car on peut se perdre lors d'une forte pluie ou d'un brouillard soudain ! Pour porter le tout, je vous recommande un sac d'environ 25 litres tenant bien sur le dos avec une attache ventrale et pectorale comme mon sac à dos Vaude Alpin afin qu'il ne vous déstabilise pas lors de passages techniques.

Vous penserez à emmener avec vous :

  • 1.5 à 2 litres d'eau (sucré ou non ou un avec un peu de citron). La bonne solution peut être 1.5 litre dans une poche à eau et le reste dans une gourde!,
  • Un casque si vélo,
  • Un couteau (style opinel),
  • Un coupe vent qui servira aussi de veste de pluie,
  • Des gants de vélo (complet ou mi-court selon votre usage) : ca limite la casse en cas de chute,
  • Des barres de céréales pour les petites faims ou des fruits secs (aussi énergétique),
  • Une frontale car la nuit peut surprendre (ça nous est déjà arrivé),
  • Une trousse médicale complète (pour les petits bobos et les plus gros...),
  • Une couverture de survie réutilisable (ça sert à pleins de choses cette bête là...),
  • Du matériel de réparation VTT (Rustines, dérive chaine, maillon rapide,clés allènes,petite pince coupante, câble de freins (si besoins) et de dérailleur ainsi,
  • Le téléphone portable (chargé de préférence...),
  • Votre porte-feuille allégé.(papiers d'identité, sécurité sociale,groupe sanguin,du liquide, la carte de votre assurance si vous avez...),
  • Un GPS si comme moi vous aimer récupérer vos traces ou pour les explorateurs technophiles c'est outil à l'avantage de vous situer pratique pourindiquer votre position aux secours par exemple,
  • Une carte et sa boussole de qualité. Pour la boussole il faut savoir s'en servir,
  • Un sifflet pour prévenir si vous êtes piégé(cheville foulée...) et que le téléphone ne passe pas,
  • Un appareil photo peut être aussi l'occasion de prendre de belles photos mais pas obligatoire.
  • Guides de naturalistes pour reconnaître une plante ou un insecte c'est toujours sympa !

Le petit plus pour votre sécurité est de prévenir une personne de votre départ (dite lui en gros ou vous allez) car s'il vient à faire nuit quelqu'un s'inquiètera bien avant le lendemain... ce qui peut être une bonne chose. Voilà en gros ce qu'il est nécessaire d'emporter pour une journée de balade qui sera j'en suis sûr merveilleuse!



II] Qu'en est-il pour une sortie outdoor d'un weekend ?


Matos pour un week end en vtt
Partir pour un week-end seul à ou à deux change de façon importante la donne en termes de matos. Tout d'abord la question primordiale à se poser est celle-ci : où est-ce que je dors ?

Si vous dormez dans un endroit chaud (hôtel,gite...) le sac en sera que plus léger! Par contre si vous décidez de dormir dehors et donc de bivouaquer il va falloir se débrouiller autrement...

Pour un week-end vous avez trois options en termes de portage : soit vous optez pour un sac à dos de 45 litres soit pour des portes bagages ou encore une remorque monoroue. Je ne recommande pas particulièrement le portage en sac à dos car très vite les épaules souffrent mais ce n'est pas impossible, nous l'avons fait pour l'ascension échoué du Canigou

La remorque peut être aussi une solution mais pas forcément la meilleure pour faire du VTT engagé. Qu'on s'entendent bien car mis à part peut être avec la remorque BOB YAK ou la BOB IBEX et bien-sûr une AEVON équipée d'une suspension arrière, le bourrin qui bourrine n'à pas à avoir une remorque au cul...  Après rien ne vous empêche de prendre une remorque la laisser quelque part et partir faire un tour de VTT pure et dur! Clin d'œil


  Pour commencer, nous pouvons reprendre le matériel nécessaire à la journée :

  • 2 litres d'eau (sucré ou non ou un avec un peu de citron). La bonne solution peut être 2 litres dans une poche à eau et un demi litre dans une gourde.
  • Un casque
  • Un couteau (style opinel) ou un multifonction
  • Un coupe vent qui servira aussi de veste de pluie
  • Des gants de vélo (complet ou mi-court selon votre usage)
  • Des barres de céréales pour les petites faims
  • Une frontale car la nuit peut surprendre (ça nous est déjà arrivé)!
  • Une trousse médicale complète (pour les petits bobos et les plus gros...)
  • Une couverture de survie réutilisable (ça sert à pleins de choses cette bête là...)
  • Du matériel de réparation VTT (Rustines, dérive chaine, maillon rapide,clés allènes,petite pince coupante câble de freins (si besoins) et de dérailleur ainsi,
  • Le téléphone portable (chargé de préférence...),
  • Votre porte-feuille allégé.(papiers d'identité, sécurité sociale,groupe sanguin...)
  • Un GPS si comme moi vous aimer récupérer vos traces ou pour les explorateurs technophiles c'est outil à l'avantage de vous situer pratique pour indiquer votre position aux secours par exemple,
  • Une carte et sa boussole de qualité. Pour la boussole il faut savoir s'en servir!
  • Un sifflet pour prévenir si vous êtes piégé quelque part
  • Un appareil photo peut être aussi l'occasion de prendre de belles photos mais pas obligatoire.


Rajoutez à cela :

Tente T2 Ultralight pro de la  marque Quechua, idéale pour voyager ;-)

  • Votre tente ou tarps légère qui vous permettra d'avoir votre petit chez vous et vous protégera des pluies et autres bébêtes comme les moustiques...
  • Votre popote composé d'un récipient servant à cuire des aliments sur une source de chaleur, un gobelet, une fourchette-cuillère.
  • Votre sac de couchage adapté à votre secteur, il peut faire très froid en montagne en plein été! Personnellement, j'ai un sac de couchage 0 degrés confort pour la montagne et un 10 degrés confort pour la plaine. C'est un élément des plus fondamentales et surtout à ne pas négliger car la nuit l'hypothermie vous guète. Un sac à viande en soie peut être également emporté pour apporter 3 ou 4 degrés supplémentaires. Ce sac à aussi l'avantage de garder votre duvet propre et c'est lui que vous laverez et non le duvet!
  • Un tapis de sol pour vous isoler du froid et des déformations du sol.
  • Réchaud comme l'Hexon multifuel si vous décidez de manger chaud (attention souvent inutilisable en dessous de 0 degrés) ou un réchaud à bois...sans oublier son briquet ou ses allumettes tout temps et/ou un firesteel pour faire un feux dans un refuge.
  • Un poncho qui peut couvrir votre sac à dos si vous avez un sac à dos
  • Un cadenas si vous devez attacher votre vélo (zone peuplée...)
  • Votre nourriture pour 3 repas et un petit déjeuner. Les repas peuvent être pré préparer afin de faciliter le moment du repas
  • Habits de rechanges (slip, t-shirt pour la nuit,chaussettes)
  • crème solaire, lunette de soleil, stick à lèvres, papier hygiénique, une seconde paire de lunettes surtout si sans elle vous ne voyez pas grand chose

En ce qui concerne le faite de prévenir quelqu'un de votre départ comme pour la journée c'est très recommandé voir davantage car vous pouvez en un week end parfois vous retirez dans des zones reculées ou peut de monde circule! Le lundi matin envoyez un SMS à un amis pour dire que tout va bien par exemple Clin d'œil.

Et si j'ai envie de partir plusieurs jours voir semaines ? Tu peux m'aider ? Bien sûr, je t'invite à lire la section ci-dessous!


III] Ca y est prêt pour le grand saut vous souhaitez partir plusieurs jours voir semaines ?


Le GPS outdoor Colorado 300 Nous voilà donc prêt pour partir 2 jours mais je sent que les plus intrépides d'entre vous ont envie de partir plus de 3 jours voir plusieurs semaines. Et la question connue se pose de plus belle : qu'est-ce que je dois emporter ? La réponse dépend bien évidemment et comme toujours de la destination visée. Notre premier périple nous l'avons choisi simple de part la topographie (tout plat) et de la qualité des pistes cyclables offertes par ce pays : il s'agit bien sur des bien des Pays-Bas et de notre tour autour de cette contrée !

Je vous déconseille de partir plusieurs semaines si vous ne vous êtes jamais familiarisé à dormir dehors et vécu cette situation de nomade. Quelques petits week-ends dans la nature vous permettra d'appréhender au mieux votre périple. Finalement, si on y réfléchit bien la différence entre deux ou trois jours apporte très peu de changements concernant le matériel emmené (bien qu'il doit être peut être plus solide et efficace au long terme). Ce qui joue c'est surtout l'approvisionnement en eau et en nourriture. Pour votre culture sachez que sans eau pendant 3 jours vous êtes dans le rouge (moins s'il fait chaud...) alors que l'on peut vivre 3 semaines sans manger (bon pas avec une forme de tout les diables...). L'eau (de qualité) prend donc cet aspect très important durant un voyage au long terme. Pour le portage la solution sac à dos est à bannir (en vélo). Envisagez plutôt le porte bagage ou la remorque pour vélo!

Nous prenons le matériel du week.


Ajoutons à cela :

  • Un kit de purification d'eau est à prévoir si vous partez un peu dans la « brousse » (le meilleur moyen de purifier l'eau reste de la faire bouillir si elle est claire), sinon, il y a les pastilles purifiantes et les filtres chez katadyn.
  • Des habits de rechanges (slips, chaussettes,t-shirt,pantalon...)
  • Le vélo fait mal aux fesses quand il est pratiqué longtemps, optez pour une bonne selle que vous connaissez bien optez pour des shorts ou des cuissards de bonne qualité.
  • Un petit oreiller gonflable peut être aussi une bonne idée pour le confort
  • La trousse de secours devra être un peu plus conséquente (aspi-venin... ?)
  • Une balise spot ou un téléphone satelitaire, ou une balise de détresse COPSAT-SARSAT peut être aussi un gros plus pour la sécurité si vous partez dans des zones engagées.
  • Une assurance rapatriement efficace est très recommandée si vous partez en dehors de l'Union européenne (regardez du côté du Vieux campeur, leurs assurances sont très bien).
  • Des vaccins adéquats selon les pays (fièvre jaune, rage... ?)
  • Davantage de matériel pour votre vélo qui risque de souffrir (chambre à air supplémentaire, pneu, rayon, plaquette de freins(pour les hydrauliques) voir même une patte de dérailleur,
  • Ajouter à tout cela de l'expérience qui permet d'user de tout ce matériel à bon escient et au bon moment

La trousse de secours et de beauté pour le périple :

Les blessures ou maladies sont légions lors d'une balade ou d'un voyage. Ces problèmes sont souvent sans gravité mais il ne faut pas pour autant laisser s'infecter une plaie. Parfois la blessure est plus importante, il faudra donc penser à emporter du matériel de premiers soins et savoir s'en servir. Peut être serait-il intéressant de suivre le stage (premier niveau) de la croix rouge. On peut aussi imaginer avoir des problèmes (troubles intestinaux, mal de tête...) un médecin pourra vous guider sur cette question surtout en ce qui concerne les vaccins si vous partez dans des pays sensibles à certaines maladies.(malaria, fièvre jaune, paludisme...)
 

Trousse de secours

  • Compresses stériles : Désinfection des plaies et protection
  • Alcool, mercurochrome : Pharmadose (compresses imprégnées)
  • Affections de la bouche et de la gorge : Lysopaïne (comprimés)
  • Antalgique - antipyrétique : Paracétamol (Doliprane ou Efferalgan) : pour vos mots de tête!
  • Antibiotique à large spectre : Penglobe
  • Antibiotique ophtalmique : Ster-Dex (unidoses)
  • Antidiarrhéique : Imodium (sur ordonnance) / Imossel (sans ordonnance)
  • Antihistaminique, antiallergique : Polaramine ou Hypostamine
  • Anti-inflammatoire : Ibuprofène (Nurofen)
  • Antiseptique intestinal : Ercéfuryl ou Intétrix
  • Antispasmodique : Spasfon-Lyoc
  • Aphtes, inflammations de la bouche et des gencives : Borostyrol
  • Bandes
  • Boules Quiès (les refuges sont parfois très bruyants)
  • Brûlures, coups de soleil : Biafine
  • Crème anti-inflammatoire (démangeaisons, piqûres) : Parfenac
  • Crème contre les coups, entorses, foulures : Arnican
  • Irritations oculaires non infectieuses : Cétylyre ou Sophtal (unidoses)
  • Pansements et sparadrap
  • 1 fil chirurgical (type Flexocrin®) : pour le rapprochement des tissus
  • Préservatifs
  • Produits solaires : Anthélios de la Roche Posay
  • Pommade pour coup de soleil : Biafine
  • Purification de l'eau : Hydroclonazone, Micropur,
  • Faire décapsuler les bouteilles devant vous !
  • Thermomètre
  • Traitement préventif des problèmes intestinaux : Carbolevure
  • Vitamine C
  • Pince à échardes
  • Compeed : Sorte de "double peau" à mettre notamment sur les ampoules afin de réduire les frottements et donc la douleur. Cher mais efficace.
  • Fil et aiguilles : Peut servir à recoudre un T-shirt mais aussi à percer une ampoule pour l'épancher
  • Sucre : Prendre des morceaux en cas d'hypoglycémie
  • savon de marseille
  • Antimoustique à base de citronelle et une crème s'il est trop tard Clin d'œil
  • Stick pour lèvres
  • Brosse à dent, déodorant,dentifrice...


En espérant que ce petit guide vous permettra de mieux appréhender vos balades courtes ou longues! Il ne me reste plus qu'à vous souhaitez de merveilleuses découvertes au travers de votre voyage ! Je suis bien évidemment ouvert aux propositions pour ce faire n'hésitez pas à me contacter par mail ou sur le forum ou vous inscrivant au préalable.

Bonne balade, bon voyage Clin d'œil



Posté le 07/07/2010 à 19h53 par Loïc
M.à.j le 02/10/2012 à 16h07

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 259751 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin