Bonsoir visiteur

Test de la balise de détresse SPOT V2

Balise spot v2Avant notre GR56, il m'est apparu une idée : et si on testait une balise SPOT ? Deux choses m'intéressaient dans le fait d'essayer cette balise. La première était le fait qu'il soit possible d'avoir une carte dynamique permettant aux visiteurs du site et aux personnes s’inquiétant pour nous de voir notre état d'avancement en temps réel. Un point est émis par la balise toutes les 10 minutes et cela permet de créer une trace approximative du parcours. Cet état d'avancement peut-être complété par la possibilité d'envoyer des SMS + e-mails à deux contacts que vous décider lors de l'activation de votre balise. Vous pouvez ainsi envoyer trois messages pré-paramétrés :

  • Message 1 : Un message pour dire que tout est OK Ex : « Tout va bien »
  • Message 2 : Un message personnalisé Ex : « Bulletion météo svp »
  • Message 3 : Un message qui permet de demander de l'aide à votre équipe Ex :« Besoin de matos ».

NLDR : Tous ces messages sont fixes et se paramètrent avant votre départ.

La seconde chose et non la moindre est de pouvoir envoyer un message SOS aux personnes compétentes. Ce bouton SOS est donc à utiliser lors d'un problème nécessitant une intervention des secours.

Cette balise SPOT est donc un outil permettant de communiquer sur votre périple et avec des contacts sur votre état d'avancement mais aussi une sécurité en plus qui permet d'alerter les secours dans des zones où le téléphone portable ne fonctionne pas. Attention tout de même car comme nous le verrons plus tard, la balise SPOT n'est pas non plus l'ultime outil pour faire appel aux secours. La couverture GPS n'est pas garantie à 100%, même en Europe.

Pour tester et donc comprendre les avantages et les limites du produit, j'ai contacté une société qui loue et vend cette balise aux particuliers. La société Sierra Echo via son site Internet vous propose plusieurs offres que j'ai décortiquées pour vous.

 

I] Obtention de la balise SPOT

A) La location :

Pour des périples assez courts, je pense qu'il est judicieux de louer une balise. Le choix de la location est encore davantage pertinent si vous souhaiter essayer la balise pour savoir ce qu'elle a dans le ventre afin d'éviter d'être déçu par la suite et d'avoir investi dans un produit qui ne vous convient pas. C'est pour cela que j'ai moi même fait ce choix pour un test sur un trek annoncé à 9 jours de marche.

1 - Formule "Basic" :

  • Une balise Spot avec piles neuves,
  • La génération d'une trace classique (page "share") pendant toute la durée de la location,
  • L'enregistrement d'une adresse e-mail pour l'acheminement des messages HELP et OK,
  • L'enregistrement de deux points de contact pour les appels de détresse,
  • Dépot de garantie (non encaissé) : 300 €,
  • Frais de retour à votre charge.

Le prix de location est de 75 € la première semaine et 35 € les suivantes.

 

2 - Formule "Premium" :

  • Une balise Spot avec piles neuves.
  • Génération d'une trace spécifique (définir icône track, icône OK, icône HELP) pendant toute la durée de la location.
  • Mise en place d'un lien réseau kml (pour le suivi dans Google Earth).
  • Visualisation sur la plateforme SAT-VIEW®.
  • Enregistrement d'une adresse e-mail pour l'acheminement des messages HELP.
  • Enregistrement de deux points de contacts pour les appels de détresse.
  • Dépôt de garantie (non encaissé) : 300 €
  • Frais de retour à votre charge.

Le prix de location est de 125 € la première semaine et 55 € les suivantes. Dans mon cas, j'ai désiré tester l'offre « premium » afin de tester la « meilleure offre » afin de tester le produit dans les meilleures conditions et le meilleur rendu. On se rend compte que c'est assez coûteux quand même mais, comme je le disais précédemment, pour une courte période et pour tester l’appareil il paraît être plus pertinent de louer. Cela permet d'avoir un matériel fonctionnel que l'on aura pas à entretenir.

La demande de location s'effectue via un formulaire que l'on peut télécharger à cette page : Formulaire de location

A la réception :

Balise spot avec accessoires

B) L'achat :

La balise spot 2 peut évidemment s'acheter pour 179 €. Mieux vaut aussi ajouter la housse de protection. Il faut aussi penser à acheter des piles en lithium car ces dernières résistent aux températures froides. Il est dit qu'il faut compter 3 piles pour 6 jours en mode « tracking ». Il faudra donc penser aux piles que cela demande pour un long voyage. On peut bien-sûr utiliser des piles rechargeables pour économiser son argent et la planète. Les piles en lithium sont importantes si vous allez en montagne ou dans des zones froides. Outre le coût de l'achat, il faudra prévoir un abonnement annuel.

En passant directement par le site de findmespot ou laisser faire sierra echo pour :

  • 134 € Enregistrement de votre balise Spot + souscription au service de base (pour 1 an),
  • 49 € pour l'option tracking (1 point toutes les 10 minutes),
  • 19 €, assistance téléphonique pour la mise en route de votre balise.

 

II] Services cartographiques

  • Ouverture d'un compte sur la plateforme Sat-View, Rattachement d'une balise Spot, Paramétrage d'une trace personnalisée (Prix : 46 €)
  • Paramétrage d'une messagerie SMS sur la plateforme Sat-View Crédit de 100 SMS (Prix : 24 €)
  • Accès à la plateforme : de 1 semaine à 1 an (Prix : de 20 € à 140 € selon la durée de l'accès).
  • Code HTML permettant d'intégrer la carte Google Maps dans votre site web ou dans votre blog (Prix : 24€)

On remarque que pas mal d'options sont disponibles lorsque l'on achète une balise SPOT. Toutes ne sont pas nécessaires et vous n'êtes pas obligés de passer par les prestations de Sierra Echo.

 

Exemple de rendu de l'avancement en temps réel sur son blog :

Rendu cartographique balise spot avec sierra echo

A) Si je devais acheter une balise SPOT quelles options prendrais-je ?

Pour ma part, j’achèterai juste la balise et passerai par findmespot car je suis assez débrouillard sur les sites en Anglais. Cela permet aussi de gérer complètement sa balise. Je prendrai donc la formule annuelle + la fonction de tracking. Par la suite, j'essayerai de rapatrier automatiquement les données de localisation du serveur pour les afficher sur une carte dynamique. C'est donc une histoire de coût mais aussi parce que j'ai le côté informaticien qui ressort. Pour ceux qui ne souhaitent pas s'embêter des paramétrages, je recommande de passer par les prestations qu'offrent Sierra-Echo.

B) Zones de fonctionnement :

  • Zone orange : 99% de chances d'avoir un satellite pour retransmettre le message dans les 20 minutes après activation de la balise.
  • Zone jaune : 96% de chances d'avoir un satellite pour retransmettre le message dans les 20 minutes après activation de la balise.
  • Zone gris foncé : L'envoi d'un message en 20 minutes n'est pas garanti. Des essais ont montré le fonctionnement en mode "Tracking" avec une périodicité supérieure à 10 minutes toutefois.
  • Zone gris clair : les balises Spot ne fonctionnent pas dans les zones gris clair de la carte ci-dessus. En conséquence, si vous prévoyez d’aller dans ces zones, nous vous conseillons de vous munir d’une balise de détresse personnelle COSPAS-SARSAT.

Couverture théorique de la balise (données SIERRA-ECHO)

Couvertures théorique de la balise spot

 

III] Caractéristiques issues du constructeur et prise en main

  • Sous tension et non utilisé : environ 3 mois
  • Fonction PROGRESSION : environ 7 jours
  • Fonction SOS : environ 6 jours
  • Fonction DEMANDE D'AIDE : environ 6 jours
  • Fonction CONTRÔLE (OK) ou MESSAGE PERSONNALISE : jusqu’à 700 messages
  • Températures de fonctionnement : de -30 ºC à +60 ºC
  • Altitude de fonctionnement : de -100 m à +6500 m
  • La balise SPOT résiste à l'immersion durant 30 minutes à un mètre de profondeur.
  • Taille : 94 mm x 66 mm x 25 mm
  • Poids approximatif : 147,4 grammes

 

Fonctions balises spotLa prise en main est des plus aisée, la balise est petite, ronde, conviviale. On voit que le produit est costaud et qu'il est fait pour barouder. La petite housse de protection est très intéressante car elle possède une zone d'accroche pour une ceinture et un mousqueton. On trouve très facilement une place sur un sac de randonnée ou sur soi. Il y a très peu de boutons sur la balise et c'est tant mieux. Aucun paramétrage n'est nécessaire et en situation de survie on perd souvent ses moyens et avoir un outil simple est primordial. On retrouve les boutons « Ok », « Aide », « Message personnalisé » et SOS ainsi qu'un bouton « arrêt-allumage », « tracking » et le fameux « SOS ». A noter que les boutons « Aide » et « SOS » sont protégés par un cache en plastique afin de ne pas les activer par inadvertance. Pour utiliser un de ces boutons, il faut appuyer 3 secondes et pour arrêter l'envoi de nouveau, il faut appuyer 3 secondes. Idem pour l'allumage et l’extinction.

Deux petites diodes sont aussi sur la façade, elles permettent de signaler si la balise capte la constellation satellitaire et si un message a bien été envoyé. Vert => ok, rouge => pas ok. C'est important car cela permet de ne pas avoir de faux espoirs lors d'un envoi de message. En voyant que ça clignote rouge, vous êtes fixé, ça n'a sûrement pas marché. Les piles aux nombres de trois (format AAA = les petites rondes) sont accessibles à l'arrière de l'appareil. Un petit morceau en métal permet de dévisser la plaque protégeant ces dernières.

Bref, la balise SPOT 2 est un outil bien pensé qui permet de faire un maximum de choses avec une interface simpliste et fonctionnelle.

NLDR : La notice d'utilisation complète est disponible à l'adresse suivante : Documents sur la balise SPOT

 

C) Sur le terrain :

Sur le terrain, la balise SPOT sait se faire très discrète. Le matin, on l'allume en deux temps trois mouvements, on passe en mode « tracking » au besoin et on commence sa journée. En fin de journée ou lors de la pause du midi, il est très facile d'envoyer un message « OK » afin de rassurer l'équipe ou les personnes surveillant votre voyage. Le message envoyé contient les coordonnées GPS ce qui permet d'aller sur Google Map afin de savoir en quelques secondes où l'on est. C'est aussi intéressant de savoir que l'on pourra compter sur un outil supplémentaire en cas de souci majeur.

Secteur ou le téléphone ne passait pas

Panorama alpin

 

IV] Comment se passe l'envoi d'un message ?


Il y a 2 étapes pour l'émission d'un message :

  • L'envoi du message vers la constellation de satellites. Là, vous avez environ 90% de chances que le message soit reçu par un satellite,
  • Ensuite, une fois que le message a été envoyé au serveur Globalstar, on a toutes les chances (ou 99,9 % !) que le message passe correctement du serveur vers le récepteur (téléphone portable ou email).

Nous avons envoyé une fois un message en activant le bouton "OK". La diode verte nous à signalée que le message avait été envoyé. La diode verte avait raison !

Activation du bouton « SOS »  et assurances :

Pour activer ce bouton, il faut, comme tous les autres appuyer environ 3 secondes sur le bouton jusqu'à ce qu'il clignote. Le bouton SOS est à déclencher en cas de problème important nécessitant l'intervention des secours. Ce bouton est prioritaire sur tous les autres. En cas d'activation et si le message a été émis, Le message de détresse est envoyé au Centre de coordination des opérations de sauvetage GEOS, lequel tente alors de contacter vos contacts SOS, principal et secondaire. Ensuite, les secours compétents sont orientés vers vous grâce aux coordonnées du GPS émis dans le message.

A noté qu'il est certainement très pertinent de prendre une assurance secours et recherches en plus de la balise SPOT. Ceci est d'autant plus vrai si vous sortez de la France et que même dans notre pays, les secours en hélicoptères ne sont pas pris en charges par la collectivité et coûtent très chers ! Nous avons choisi de prendre l'assurance à 25€/an du Vieux campeur qui est selon plusieurs sources un très bon choix pour s'assurer durant vos pratiques outdoor. Il est apparemment aussi possible de souscrire à une assurance GEOS pour 11€/an mais les conditions sont à regarder.

 

V] Conclusion

Randonneurs devant le lac d'allosLa balise spot est un outil compact permettant de communiquer avec la famille ou un camp de base et permet dans sa version premium d'être suivi en direct sur une cartographie dynamique. En cas de souci, il est possible de demander de l'aide à une équipe. En cas de problème majeur de déclencher une intervention des secours dans des zones où le téléphone ne passe pas. Attention tout de même car ce type de balise est certes une sécurité en plus mais elle n'est pas la panacée dans tout les secteurs.

Dans des zones très reculées où le signal GPS n'est pas disponible, le bouton SOS ne vous sera d'aucune utilité. Si l'on regarde précisément le fichier KML de notre GR56, on remarque que dans certains secteurs, les points ne sont pas toujours passés, loin de là (surtout vrai lorsque nous montions d'Allos vers le lac d'Allos car nous étions dans des gorges). Si cela ne passe pas, il faudra se diriger vers une zone plus dégagée pour que cela passe (si on est capable). Sur des zones très engagées mieux vaut donc miser sur une balise COPSAT-SARSSAT et/ou un téléphone satellitaire.

Concernant la société SIERRA-ECHO qui m'a loué cette balise, je peux dire que leur sérieux n'est pas un mythe. Les nombreuses questions que je leur aie posées ont toutes trouvées réponses en un temps record. Pour une première, nous sommes donc très satisfait et il serait idiot de ne pas passer par leurs prestations si vous en ressentez le besoin. Pour finir, si on me demandait si j'aimerai avoir une telle balise, je répondrai sans problème par la positive.



Posté le 20/09/2011 à 19h41 par Loic
M.à.j le 24/06/2012 à 00h39

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507218 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr