Bonsoir visiteur

Quels vêtements choisir pour la pratique de la randonnée et du vélo ?

Femme avec veste de pluie vaudeQui n'a jamais rencontré de difficultés pour choisir les bons vêtements selon les saisons et conditions climatiques possibles lors d'une randonnée, d'un trek ou d'une sortie vélo ? Le tout se complique encore si vous êtes amenés à traverser des massifs montagneux où il peut faire à la fois très chaud et très froid selon l'exposition du soleil ! Dans un souci de légéreté, on essaye de prendre le minimum de vêtements car ceux-ci sont très volumineux.

Aujourd'hui, il existe de nombreuses solutions et des vêtements techniques comme une softshell (windstopper). Ces vêtements coûtent souvent très chers sont souvent vraiment bon et peuvent remplacer plusieurs affaires. Pour autant il n'est pas toujours nécessaire de dépenser une fortune dans les vêtements, il faut juste trouver le bon compromis.

Quelques éléments clés permettent de passer un bon séjour comme une bonne veste de pluie car être mouiller c'est à coup sûr une baisse du morale et donc de mauvais moments. Il est sûr que l'experience permet souvent au fur et à mesure de savoir quoi prendre et encore personne n'est à l'abris d'une erreur ! Sur cet article, je souhaite donc vous donner quelques généralités sur les bonnes réflexions à avoir mais aussi quelques pistes sur les vêtements à choisir pour vous sorties natures.

Petit à petit, nous pensons nous diriger vers des solutions qui nous paraissent pas trop mal, voici comment le couple partir-en-vtt procéde pour une température froide, tempérée et chaude.

 

I] Par temps froid

 

  • Pour la tête

La tête représente environ 50% de la déperdition calorifique de notre corps. Par temps froid, il faut donc penser à la couvrir. Le dicton qui dit que lorsque l'on a froid aux mains, il faut mettre un bonnet n'est pas un mythe. Pensez donc à couvrir votre tête par temps froid avec un bonnet et/ou une cagoule. Pensez aussi à vous protéger lorsqu'il pleut car l'eau accentue la déperdition de chaleur.

  • Pour le corps et les jambes

Pour le corps, nous recommandons vivement des sous-vêtements thermiques en première couche comme les Damart Sport que nous avons testés pour vous sur cet article. Pour le pantalon, selon votre activité, vous choisirez un pantalon déperlant ou impérméable plus ou moins chaud. Attention à ne pas le prendre trop chaud si vous utilisez des sous-vêtements thermiques.

Pour le dessus, vous pouvez au dessus des sous-vêtements thermiques ajouter un t-shirt synthétique respirant. Par dessus, une veste de type Softshell (windstopper) avec capuche permet de garder à distance pendant un bon moment votre veste de pluie qui même si elle est respirante vous apportera de l'humidité. Avec ceci, vous penserez à prendre une polaire de qualité en cas de coups durs et/ou pour les soirs où vous dormirez en bivouac ou en refuge.

  • Pour les mains

Qui a envie d'avoir froid aux mains lorsque l'on est dehors alors que l'on a besoin de toutes ses capacités de préhensions (capacités des mains) ? Pour éviter les problèmes aux extrémités, pensez à prendre des gants de soie, une paire de gants moyennement chauds pour la journée lorsque vous marchez et une paire de gants très chauds comme les Hestra pour le soir ou les journée très froides. Des sur-mouffles en gore-tex peuvent être aussi ajoutées s'il fait très froid ou s'il y a une neige humide qui tombe.

  • Pour les pieds

Randonneur en hiverPour l'hiver, il ne faut pas lésiner sur les chaussettes. Prenez les chaudes (qui ne sont pas toujours les plus épaisses) à base de laines de merinos comme les Xsocks ou les Lorpen. Vous pouvez essayer les semi-montantes et les montantes si vous êtes frileux. Dans tous les cas il faudra veiller de très près vos pieds en hiver car ces derniers souffrent beaucoup. Le soir ou durant la journée n'hésitez pas à enlever vos pieds des chaussures pour aérer et faire diminuer le taux d'humidité qui accèlére la formation des ampoules. Evidemment, il vous faudra de bonnes chaussures semi-montantes ou montantes, si vous faites de la randonnée, impérméables et respirantes commes les Salomon SCS GTX. En vélo, les pieds ne bougent pas et ils attrapent froids rapidement. N'hésitez pas à investir dans des sur-chaussures pour la pluie et le vent, histoire de garder au chaud vos petits petonsSourire.

Comme vous le remarquez, il faut donc partir par temps avec la technique dite de l'oignon, c'est à dire qu'il faut multiplier les couches ce qui permet d'adapter aux conditions et à vos efforts durant la journée. Aussi, évitez le coton et préférez les matières synthétiques ou à base de laine de mérinos si vous voulez du naturel Sourire. En plus de cela, n'hésitez pas à emporter des chaufferettes que vous ajouterez dans vos chaussures, ou dans vos gants (encore mieux au niveau du poignet là où les veines passent) si vous peinez à vus réchauffer par exemple après la prise d'un repas ou d'une pause forcée (tempête de neige...). Dans tous les cas, faites très attention car le froid n'est pas à prendre à la légère donc équipez vous en conséquence et gravissez les échelons de difficultés petit à petit.

 

II] Par temps tempéré

  • Pour la tête

Température tempérée dit le plus souvent pluie, il faut donc essayer de se protéger de la pluie mais aussi des rayons de soleil qui peuvent provoquer des insolations. Pensez donc à la casquette au chapeau ou au bob. Il faut même, s'il fait bon, toujours penser à protéger sa tête car c'est elle qui permet de prendre les bonnes décisions au bon moment.

  • Pour le corps et les jambes

Un t-shirt, une veste softshell lorsqu'il fait un peu plus froid ou que le vent se lève et bien-sûr une veste de pluie seront des outils indispensables. Pour les jambes, pariez sur un pantalon léger + un short ou un pantalon-short.

  • Pour les mains

Rien de particulier pour les mains dans des zones tempérées.

  • Pour les pieds 

De bonnes chaussettes pas très chaudes mais elles peuvent être mi-montante pour éviter de se faire piquer par les orties par exemple Sourire. N'hésitez pas aussi à aérer vos pieds lors d'une pause car l'humidité est source d'ampoules!

 

T-shirt merinos bodyfitSi vous êtes sûr que vous rencontrerez des températures tempérés, il n'est pas nécessaire d'emporter énormément de vêtements. Pour autant si vous bivouaquez, vous pouvez tout de même emporter une petite polaire car le soir si la couverture nuageuse est nulle, vous risquez d'avoir froid. Vous pouvez aussi pariez sur des vêtements à la fibre naturelle comme les t-shirt BODYFIT (cf.photo à doirte) en laine de merinos qui sont vraiment excellents !

Prévoyez une bonne veste de pluie ainsi qu'un pantalon de pluie pour vous garder au sec car même par une température tempérée, vous pouvez si vous êtes mouillé tomber en hypothermie. Pensez aussi, selon votre zone, aux insectes. Une moustiquaire de visage pourrait se trouver être indispensable si vous partez par exemple en Irlande ou si vous aimez les zones humides !

 

III] Par temps chaud

  • Pour la tête

Tout comme par temps froid, la tête est un élément essentiel à protéger. Mettez donc tout en oeuvre pour vous protéger des rayons du soleil. Une casquette n'est pas forcément suffisant car elle ne couvre pas assez le cou qui est une zone très riche en veine et donc sensible à la chaleur. Enfin évitez d'avoir une casquette noir car cette couleur retient la chaleur.

  • Pour le corps et les jambes

Il peut être tentant de se découvrir par un temps chaud (short et t-shirt) pour autant ce n'est pas forcément la meilleure des idées pour les zones très chaudes car les coups de soleil ne pardonneront pas et les insolations pourraient bien vous mettre en danger. Essayez plutôt de porter des vêtements clairs et légers couvrants votre corps. Vous garderez de ce fait un peu mieux votre humidité ce qui fera office de "climatisation".

 Femme randoneuse

  • Pour les mains

Evitez de prendre des coups de soleils, pensez à mettre une crème solaire protection indice 50.

Tout comme le froid, le chaud peut être très rapidement dangereux si vous ne vous habillez pas bien et que vous ne vous hydratez pas assez. Il faudra donc aussi veiller à ne pas s'aventurer dans des zones très chaudes sans expérience. Pour autant, le chaud n'est pas réservé aux déserts et dans nos contrées le climat occidental/semi-occidental réserve des surprises et il n'est pas rare d'atteindre les 40°C en été alors attention !

 

IV] En conclusion

Voilà quelques généralités sur les vêtements à prendre et à porter selon les climats que vous pourrez affronter. Si vous décidez de faire de la montagne même en été, il faudra veiller à penser à mélanger les affaires tempérées et froides. Pensez donc bien à réfléchir aux pires conditions que vous pourrez rencontrer afin de ne pas tomber sur un os qui pourrait très rapidement vous faire regretter l'oubli par exemple d'une polaire ou de gants chaud!

Si vous bivouaquez, pensez à prendre une tente, un sac de couchage, un réchaud adapté ! Bonnes balades, bon trip et soyez prudent dans le choix de vos vêtements !



Posté le 14/05/2011 à 12h42 par Loic
M.à.j le 19/10/2012 à 11h55

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507093 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr