Bonsoir visiteur

Quel réchaud choisir ?

Lorsque que l'on part en autonomie pendant une période supérieur à 1 à 2 jours, il est souvent agréable ou indispensable d'emporter avec soit un moyen pour chauffer de l'eau et son repas. Dans cet article nous essaierons de comprendre les avantages et les limites des réchauds les plus couramment utilisés pour les sorties outdoor à savoir : le gaz, l'essence, les réchauds multi-combustibles, l'alcool et le bois.

Réchaud multifuel edelride Hexon

I] Le gaz :

Camping gaz bluet decathlonPour chauffer son repas, il a plusieurs solutions sur le marché. Tout d'abord pour parler du plus accessible parlons du Gaz . Il existe en effet pléthores de solutions à base de gaz. Nous avons nous même acheté la solution simple et bon marché « camping gaz ». Cette solution s'avère peu onéreuse et simple d'utilisation. Malheureusement « camping gaz » produit des recharges avec une fixation propriétaire ce qui limite l'utilisation de ses cartouches avec d'autres systèmes. De plus, il est assez difficile de se procurer les recharges ailleurs qu'en France. Inutile de dire que vous n'en trouverez pas hors Europe.

Ce système est donc recommandé pour des périples de durée courte ou moyenne à proximité des points de ventes des recharges .

Entre temps, nous avons pu tester un réchaud compact fonctionnant au gaz? Il s'agit du Primus Eta Solo. Excellent petit réchaud, intelligent et pratique à découvrir d'urgence !

Le gaz à l'avantage d'avoir une puissance intéressante et une consommation contenue. Je pense que le gaz est une excellente solution si l'on investit dans un brûleur de qualité possédant un adaptateur qui permet de brûler le gaz de beaucoup de bouteilles. J'ai déjà vu fonctionner un brûler de la marque Primus qui était très compact et fonctionnait très bien. La limite du gaz se situe dans le fait qu'il ne se vaporise plus très bien en dessous de 0°C ce qui peut se relever être fort problématique lorsque que vous souhaitez l'utiliser en hiver ou en montagne ou il peut geler même en été. Il peut être aussi difficile de trouver des cartouches de gaz dans des zones reculées de la planète. Aussi un autre inconvénient du gaz est de générer des déchets (cartouches) dont on ne sait pas trop quoi faire durant le trek ou le périple.

Avantages du gaz :

  • Prix abordable,
  • Facilité d'utilisation,
  • Compacité souvent intéressante,
  • Puissance de chauffage,
  • Durée d'utilisation.

Inconvénients du gaz :

  • Problèmes de fonctionnement lors des températures négatives,
  • Déchets occasionnés par la bouteille une fois vide,
  • Interdiction de prendre des recharges en avion ni de les envoyer par courrier,
  • Les cartouches ne sont pas toujours facilement disponible (coins reculés du monde),
  • Incompatibilité des cartouches.

II] L'essence :

Pour pallier certains des problèmes du gaz, des réchaud à essence existent. En effet l'avantage de l'essence est qu'elle se trouve quasiment partout sur terre et le problème de froid n'en est plus un. Le réchaud à essence à un rendement correct mais peu se révéler plus lourd et encombrant qu'un réchaud à gaz. Concernant le prix, les réchaud essences sont souvent plus chers que ceux à gaz. Par contre mieux vaut mettre le prix dans un réchaud à essence de qualité. Si vous n'avez pas le budget préférez donc un réchaud à gaz.

 

Avantages de l'essence :

  • Puissant,
  • Fonctionne bien même par temps froid,
  • Combustible facile à trouver partout dans le monde.

Inconvénients de l'essence :

  • Assez lourd,
  • Coût assez onéreux,
  • Demande de l'entretien,
  • Bruit important.

 

III] Les multi-combustibles :

Réchaud edelrid Hexon en actionIl serait donc intéressant de coupler les avantages des réchauds à gaz avec ceux de l'essence. Cela est possible en faisant l'acquisition d'un réchaud dit « multifuel » c'est à dire multi-combustible. Je vous invite d'ailleurs à lire le test du réchaud Edelrid Hexon à cette adresse, bonne lecture!

Il s'agit là certainement d'un très bon choix si vous avez le budget. En effet ces types de réchauds permettent de brûler à la fois plusieurs types d'essence (sans plomb 95, 98, essence C, pétrole dit pétrole lampant) mais aussi du gaz en branchant le brûleur sur une cartouche de gaz adaptée. C'est le cas du réchaud Edelrid Hexon que j'ai testé pour vous. Ce réchaud dit multifuel sera pour sûr un compagnon indispensable pour un trek dans des zones un peu reculées ou un tour du monde à véloSourire.

 

Les avantages du réchaud multifuel :

  • Grande adaptabilité aux carburants disponibles sur votre secteur
  • Possibilité d'utiliser les avantages du gaz
  • Utilisation dans des climats froid (avec l'essence)

Les inconvénients du réchaud multifuel :

  • Utilisation un peu complexe au départ,
  • Entretien nécessaire,
  • Un peu de bruit lors de l'utilisation de l'essence,
  • Prix onéreux.

 

IV] Le réchaud à alcool :

Le réchaud à alcool ou pastilles à alcool. Le réchaud à alcool est aussi une possibilité. Il s'agit souvent d'une boite métallique (que l'on peu fabriquer soit même) ou l'on vient déposer de l'alcool à brûler pour que la flamme chauffe votre popote. Malheureusement les réchauds à alcool n'ont pas un rendement excellent. Au contraire, il sera difficile d'amener à ébullition 1 litre d'eau en hiver avec l'alcool à brûler. Cette possibilité peut être d'après moi une solution d’appoint utilisable souvent en commun avec un réchaud à bois.

Avantages des réchauds à alcool :

  • Pas onéreux,
  • Facile à fabriquer par soit même,
  • Combustible disponible un peu partout pour un prix raisonnable.

Inconvénients des réchauds à alcool :

  • Puissance très faible,
  • Si vous faite un modèle vous même il peut être peu fiable et fragile,
  • Créer de la suie et salie votre popote,
  • Vaporisation difficile par temps froid.

 

V] Le bois :

Réchaud à bois kuenzi avec popote terra d'optimusLe réchaud à bois. Voilà une idée qu'elle est intéressante ! En effet l'avantage est que le carburant est souvent disponible à profusion (le bois, brindilles bouses sèches...). Il s'agit le plus souvent d'une boite en métal (parfois en Titane pour la légèreté) avec des trous pour créer un « tirage » et donc faciliter l'embrasement et limiter la fumée.

On trouve parfois une seconde parois qui permet d'augmenter la puissance en chauffant l'air qui alimente le feu. On peut tout de même imaginer sur certain secteurs (altitude) ne pas trouver de combustible ce qui peut se révéler encore une fois embêtant.

Autre point important, les réchaud à bois peuvent fumer ce qui est d'après moi un souci lorsque l'on ne souhaite pas se faire voir ou se faire traiter de pyromane même si un réchaud à bois n'est pas considéré comme un feu ouvert.

 

Edit : Venez découvrir le test du réchaud à bois Kuenzi magic flamme !!!

 

Avantages du réchaud à bois :

  • Écologique (on ne brûle pas de combustible fossile),
  • Économique si vous le fabriquez de vos mains,
  • Légers,
  • Combustible disponible sur place.

Inconvénients du réchaud à bois :

  • La fumé
  • Le manque de combustible (en altitude par exemple),
  • Le temps de préparation élevé (couper des petites branches en nombre),
  • Si le bois est mouillé, il peut être difficile d'allumer son feu,
  • Puissance limité si le réchaud est petit,
  • Le réchaud et la popote devient très rapidement sale à cause de la suie.

 

V] Entre toutes ces solutions, on commence à perdre pied, voici mes recommandations suivant trois cas

 

  • Cas 1 : Si vous ne faites que des balades sur quelques jours en zone non soumis au froid.

Dans ce cas là, je préconiserai un réchaud à gaz pour sa simplicité d'utilisation et sa puissance intéressante. Vous pouvez aussi parier sur un réchaud à bois en supplément pour économiser le gazClin d'œil.

 

  • Cas 2 : Balades sur plusieurs jours avec utilisation en hiver avec températures négatives.

Dans ce cas il est possible d'acquérir un réchaud essence pour l'hiver et de garder le gaz pour l'été qui est quand même plus simple d'utilisation. Il est aussi possible d'acquérir un réchaud multifuel pour éviter d'avoir à gérer et à entretenir deux matériels différents. Un réchaud à bois en backup peut être aussi envisagé.

 

  • Cas 3 : Périples ou trek sur plusieurs semaines dans des zones assez reculées

Je pense que dans un cas comme celui-là il est intéressant d'acquérir un réchaud multi-combustible car vous pourrez utilisez du gaz lorsque vous serez en zone « civilisée » et les différents types d'essences lors de vos expéditions engagées ou les bouteilles de gaz ne sont pas disponibles. Il peut être aussi intéressant de coupler un réchaud multi-combustible à un réchaud à bois qui vous permettra de limiter la consommation de votre combustible fossile.

 


 

Alors que faire ? Selon votre cas, essayer d'adapter ce que je préconise car je pense être assez cohérent dans mes propositions. Bien-sûr, il n'appartient qu'à vous de tester les différentes solutions afin de trouver l'équilibre qui vous convient. Faites juste attention si vous faites des sorties de quelques jours en hiver car le gaz et l'alcool se révèlent être un peu frileux (vaporisation difficile par temps froid). En espérant que cet article vous servira à choisir votre réchaud, je reste à votre écoute si vous avez des avis contraires ou d'autres solutions.

Réchaud edelrid Hexon : préchauffage

 

@ bientôt et bon choix !



Posté le 07/02/2011 à 21h50 par Loïc
M.à.j le 29/12/2011 à 16h55

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 260101 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin