Bonsoir visiteur

Destination le fort de la dame blanche par la forêt du chailluz
Icône cartographie

En ce lundi ensoleillé, alors que je suis en RTT Rigolant, je me dis qu'il serait bon d'aller taquiner les singles track avec mon RR 8.1. C'est d'autant plus vrai que je l'ai bichonné la veille en lui changeant sa chaîne et les deux paires de plaquettes des Juicy 3. Je vis à côté d'une grande forêt appelée « Chailluz ». Il existe dans cette forêt un vrai dédale de chemins, de sentiers et de curiosités à visiter. Nous étions avec Flo déjà monté au fort de la Dame Blanche mais il faisait un temps très humide avec de nombreux nuages et le belvédère promis à l'arrivée ne nous avait rien permis de voir. Je retourne donc seul à l'assaut du fameux sommet en ce début d'après-midi. Équipé comme il se doit avec mes chaussures automatiques Vaude, mon sac à dos Vaude Alpin...me voilà partis !

Belvédère depuis le fort de la dame blanche 

bélvèdere de la dame blanche

Ça commence par une montée en direction de la forêt du Chailluz. Un chemin derrière l'église de Thise permet de se hisser dans la forêt. Nous suivons alors une trace de couleur jaune et orange, il s'agit du GRP (GR de Pays : Ceinture de Besançon). Je suis ce sentier un bon moment et trace tout droit à travers la forêt. On va tout droit un bon moment dans de magnifiques petits chemins, qui, parfois deviennent très techniques avec des passages où il faudra sûrement pousser le vélo. Deux petites butes passées, nous voilà de nouveau sur un chemin calme. Plus loin, un croisement nous invite à aller en direction des grandes baraques. Le dicton dit souvent que tous les chemins mènent à Rome mais ici, tous les chemins mènent aux Grandes Baraques. Les Grandes Baraques sont des maisons qui semblent accueillir des classes d'élèves. C'est super car le coin est magnifique et ludique. Parfait pour de petites balades.A noter que vous y trouverez de l'eau potable !

Les grandes baraques, passage incontournable à chailluz 

maison en forêt

 

Je continue en direction de la Dame blanche, par un chemin blanc. On entend au loin l'Autoroute A36 que l'on va bientôt traverser...par un pont bien-sûr Sourire. Ici, la grosse montée attend les vététistes fougueux. Cela monte doucement en lacets, le chemin est interdit aux voitures, motos...sentier de forêt

La montée est longue mais bientôt, la récompense sera là. J'arrive au fort de la Dame Blanche en 1h30 et je me pose, tout transpirant. Un belvédère permet d'embrasser la vallée de l'Ognon. L'ognon est un cours d'eau qui permet la séparation entre le département du Doubs, et de la Haute-Saône. C'est un coin plaisant, parfait pour un pique nique. Je discute avec un ancien regardant la vue avec ses jumelles.

Il m'a dit qu'il était en quad mais qu'il l'avait posé à deux kilomètres car le chemin était trop mauvais. Puis, je vais voir le fameux fort qui avec sa grande porte fermée est impressionnant.

Les douves sont elles aussi très imposantes. Un sacré travail ! Terrain militaire oblige, ce fort est fermé. C'est fort dommage, avec une restauration ce lieu deviendrait touristique !

Pour repartir, je me tâte et regarde la carte Topo 25. Plusieurs choix s'offrent à moi mais je décide de faire demi tour et de prendre le premier chemin à gauche qui m'emmène vers une descente très technique. Attention aux grosses dalles calcaires glissantes. J'attaque un peu car mes plaquettes de freins commencent à être opérationnelles. En effet, les ayants changées la veille, il faut un temps de rodage et pendant celui-ci, il n'y a quasiment pas de freins.

En montant vers le fort de la dame blanche 

undefined

En bas du chemin, je prends à gauche afin de ne pas retourner vers les grandes baraques. La descente me permet d'atteindre des vitesses dépassant les 55 km/h. Je prends mon pied, le temps est somptueux. Je passe au dessus de l'Autoroute A36 et me dirige vers la fontaine des acacias. Une petite côte et ensuite le chemin sur ma droite m'y emmène. C'est un cul de sac mais la grotte est sympa à voir. Un ours pourrait bien y vivre ...vite je me sauveRigolant. Je prend un sentier donnant la direction devinez...des grandes baraques mais je n'y passe pas car plus loin, je prends la direction de la source des Agathes. Ça monte un poil mais ensuite, une superbe descente dans un single est un régal. Arrivé à la fontaine, point d'eau mais de grosses roches. On se demande comment elles ont bien pu arriver là. Le chemin continue, je traverse la route de Marchaux et me dirige de nouveau vers Thise. Je prend le chemin du Roy et redescend par la forêt de Chailluz ! Quasiment 30 bornes en un peu moins de 3 heures. Un vrai plaisir !

Conclusion

La forêt de Chailluz offre un terrain de jeu idéal pour les vététistes, les randonneurs. D'innombrables chemins avec des petits panneaux un peu partout pour ne pas trop se perdre. Si vous ne connaissez pas, préférez prendre la carte du coin histoire d'éviter de tourner en rond. Des beaux sentiers donc avec des montées sympa et des descentes royales. La vue depuis le belvédère du fort de la dame blanche vaut le détour, surtout qu'après, une belle descente vous attendra. Si vous n'avez pas la carte et que vous ne voulez pas l'acheter mais que vous possédez un GPS Garmin, je vous propose de télécharger les données d'OpenStreetMap gratuitement. En effet, j'ai beaucoup bossé dans le secteur et quasiment tous les chemins sont disponibles, alors n'hésitez pas ! Si l'idée de créer une carte libre et gratuite, autour de chez vous, vous intéresse, je vous conseille de lire l'article sur l'utilisation du logiciel JOSM !


NLDR : D'autres photos et la cartographie sont disponibles en passant par l'icône cartographie en haut à drotie du récit !



Posté le 30/09/2011 à 19h19 par Loic
M.à.j le 27/07/2013 à 18h06

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507715 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr