Bonjour visiteur

A la découverte de la montagne parallèle au crêt de la neige
Icône cartographie

LaPanneau du massif du haut jura veille lors de notre tentative de l'ascension du crêt de la goutte où nous avons essuyé une tempête de neige, nous avions envisager de monter le Gralet (autre pic de la haute chaine du Jura). Malheureusement et même en se levant tôt (un dimanche!), il y a une mer de nuage sur les sommets. En montant en voiture sur la commune de Lelex, les nuages ne semblent pas vouloir se décrocher des sommets. C'est pourquoi en regardant une carte, nous distinguons une petite balade à faire sur la montagne parallèle de la Haute Chaine du Jura.

Bien sûr, c'est un peu moins imposant mais au moins, nous pourrons avoir une petite vue! Le froid en ce 7 mars est intense et même en nous habillant correctement, le vent nous glace.

 La montée nous réchauffera quand même un peu Langue tirée. Quelques instants plus tard nous enfourchons les raquettes. Les jambes se souviennent de la veille et semblent ne plus vouloir aussi bien avancées (les vilaines!). Tant pis, nous irons plus doucement. Il y a un peu de soleil mais les nuages semblent vouloir nous refaire le même coup que la veille. Nous arrivons au bout d'une heure à un petit balcon offrant une vue sur Lelex et la haute chaine qui est entièrement couverte de nuages. Nous sommes à 1200 mètres.

Heureusement que nous avons refusé de monter le Gralet sans quoi à cette heure-ci nous serions sous les nuages et la neige. Nous continuons à « raquetter », l'endroit est très joli. Dans un silence presque parfait, nous croisons deux grands sportifs courant dans la montagne. Ils sont malades! L'ascension continue, ça descend et ça remonte. Une barre de céréales me remonte le moral. Il fait froid, une couche de vêtements en plus n'aurait pas fait de mal! La randonnée se fait longue, mais nous arrivons enfin à l'altitude maximum de notre journée.

 

Pannorama du massif du Haut Jura sous la brume

 

S'en suivra une très longue ligne droite le long de la crête. Nous savons qu'il ne faut pas louper une petite sortie à droite pour redescendre afin de fermer la boucle. Le froid se fait de plus en plus prenant, Flo commence à avoir mal à un genou et nous sommes toujours en altitude. Ce petit chemin se fait plus qu'attendre! Le soleil n'est plus. Florence décide alors d'enlever ses raquettes qui semble t-il lui faire mal au genou. C'est surtout à cause de la balade d'hier et de la petite escapade au fort l'écluse qui avec sa descente cassante a dû réanimer une tendinite. La solution : le repos. Malheureusement, nous sommes toujours sur le même chemin. Enfin, le chemin tend attendu pointe son nez. Un vieux panneau gris délavé annonce « Lelex ».

Une descente fortement pentue et tortueuse avec une neige glacée nous fait descendre à travers la forêt. A mi parcours, nous décidons qu'il est l'heure de la pause casse-croûte. Nous sortons la couverture de survie pour poser nos fesses histoire de ne pas nous refroidir davantage. Après s'être enfilé le sandwich à base de comté et autre bleu de Gex nous reprenons la descente. Arrivé en bas de cette descente cassante, nous tentons un chemin à droite marqué Lelex. Il s'agit de traces jaunes. Traces que nous perdrons quelques mètres plus loin. Un rapide coup d'oeil sur le GPS nous montre que la direction est bonne. Seulement, plus tard, le chemin disparaît. Bien décidés de ne pas faire demi-tour, nous nous lançons à travers la forêt en passant arriver à bon port. Tous les chemins mènent à Lelex, c'est bien connu!

La descente s'annonce au départ assez simple. Il faut faire attention dans ces montagnes car souvent avant de retrouver un champ ou une route il y a une falaise. Suivre une rivière peut se révéler être une bonne solution enfin  pendant un moment (c'est ce que nous avons fait). Je dis un moment car souvent cela se termine en cascade ou de façon trop abrupte pour y aller sans équipements spécifiques. Le gps peut être un plus surtout pour repérer les courbes de niveau du sol. C'est pourquoi nous finirons par sortir du lit de la rivière pour trouver un chemin un peu plus praticable. Avec un peu de mal nous arriverons finalement dans un champ avec une ferme synonyme de chemin et donc de retour à la maison! En dessous de la dite ferme se trouve en effet un chemin qui longe la Valserine. En longeant cette rivière nous arriverons quelques temps plus tard à proximité de la voiture. Un bon chocolat chaud nous permettra de nous remettre de cette sortie glaciale. Super week-end hivernal!

Avant de vous quitter petite photographie sur la belle reculée du massif du haut Jura visible à partir de Chezery-Forens:

Le haut Jura vue depuis Lelex

Pour la cartographie, la trace gpx et l'export google Earth dirigez-vous vers le lien cartographique en haut à droite de cette page!

 En attendant la suite bonnes balades!



Posté le 22/03/2010 à 21h30 par Loic
M.à.j le 07/08/2012 à 10h14

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 524843 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr