Bonjour visiteur

De Besançon à Strasbourg par l'Euvéloroute 6 et 15 : Premier voyage avec Chloé (9 mois)
Icône cartographie

 

I] Avant propos

Tente gemini iv, camping lors de notre voyage à vélo sur l'ev6 et ev 15Voici quelques temps déjà que nous sommes adeptes du voyage à vélo (Alpes, Pays-Bas,GTMC,GTJ,GTM...) ou à pied (randos à pied). Avec l'arrivée de Chloé en octobre dernier, il a fallu repenser cette façon de passer nos vacances. Déjà, à son âge, nous avons proscrit de partir sur une traversée VTT à cause des secousses que cela générerait sur sa remorque. Ensuite, trouver une remorque adaptée pour qu'elle soit en sécurité et confortablement installée.

A ce sujet, nous avons eu la chance de tester la seule remorque mono-roue du marché, à savoir la Single Trailer de la marque Tout Terrain. En dehors de son prix (1400 €) et du manque de rangement, c'est une belle remorque efficace. Nous pensons acquérir cette dernière car elle correspond à notre envie future de quitter les sentiers battus petit à petit.

 

Essaie de la tente Exped Gemini IV à la maison, Chloé étudie le montage

Essaie de la tente Exped Gemini Iv à la maison

Aussi, il a fallu transporter toutes les affaires pour le camping dans une seule remorque et c'est Flo qui a eu la lourde charge (dans tous les sens du termes) de manager et de tracter l'Aevon Kit 80. Une bien belle remorque qui permet de transporter du matos un peu partout. On aurait pu certainement partir un peu plus léger mais c'est comme tout, avec le temps, on trouvera le bon équilibre. Ainsi, nous avons opté pour la véloroute 6 puis 15 pour rejoindre Strasbourg, ville que Flo n'avait pas encore visitée. De plus, la véloroute 6 passe sous notre chez nous et le train nous permettait d'arrêter, de sauter des étapes et de revenir en cas de besoin. Bref, pour un premier voyage en famille c'était le bon plan. Niveau matériel, nous avons parié sur la liste de la traversée du Morvan à VTT. Pour Chloé, un tapis de sol petite taille de chez Exped, une turbulette été/hiver et une grande tente (Exped Gemini IV) qui remplace la Vaude Taurus Ul Xp de 2 petites places. Malheureusement, nous prenons 4 kilos au passage mais le confort est essentiel surtout en famille et qui plus est avec des enfants en bas âge. Imaginez rester avec un petit une journée sous la pluie dans une tente très petite..

La remorque vélo enfant Single Trailer sur mon VTT Lapierre

La remorque vélo enfant Single Trailer sur mon VTT Lapierre

Il a fallu tout penser, tout imaginer, (chaud, froid...) et avoir une marge de sécurité pour que tout se passe au mieux. Une bonne préparation ainsi qu’une minutieuse organisation est essentielle pour ce type d'aventure car en plus de la fatigue et de l’enfant à gérer il vous sera difficile de faire face à un oubli ou à du matériel non adéquat. Attention donc que le plaisir ne devienne pas galères et stress. Niveau préparation, nous avons monté la tente dans le jardin pour confronter Chloé à cet étrange objet. Au début, elle s'y amusait mais ne voulait pas y dormir. Puis petit à petit, et comprenant qu'on pouvait aussi y dormir (elle ne dort pas dans notre chambre et donc loin de nous, contrairement à la tente). La veille de partir, nous avons dormi tous les trois dedans pour ne pas partir sans une première expérience. Les enfants s'adaptent très vite, plus vite que nous sans doute mais il faut respecter leurs besoins et si les parents se sentent bien, ils suivront l'humeur et profiteront de l'expérience pour s'enrichir et s'épanouir.

 

II] Matériel emporté (en cours)

 

Nom du matériel Pourquoi ce matériel ? Poids (kg)
Matériel de Loïc
VTT Lapierre Pro race 300 Un VTT léger, efficace et bien équipé. 11
Casque Giro XAR Un très bon casque, bien aéré 0,32
Chaussures VTT automatique DHB M2.0C Carbone Bonnes chaussures VTT scratchs 1
Remorque Single Trailer Tout Terrain
Une remorque monoroue suspendue pour enfant.
10
Sac à dos Vaude Pour porter quelques affaires sur mon dos et ma
Poche à eau.
0,7
Poche à eau source 2 l + 1 gourde 1l Hydratation et repas 0,2
Tente Exped Gemini IV
Grande tente 4 places avec une abside gigantesque
5.26
Tapis de sol Exped SyntMat UL 7 tapis de sol gonflable, léger et efficace 0,4
Sac à viande en soie Un duvet pour deux vu la chaleur annoncée
0,05
Réchaud gaz SOTO OD 1R + 1 bouteille gaz 100g
0,2
Frontale Pour les soirées de bivouac 0,08
Appareil photo Panasonic
GF1 + pancake 18-55mm + carte mémoire SD 32 go
Appareil photo ayant un bon compromis entre
un relfex et un bridge. Possibilité de changer les
Objectifs.
0,6
Popote MSR Titan 2 + 2 gobelet pliables Popotte titane très légères et minimalistes. Le top. 0,27
SEA TO SUMMIT Serviette MICROFIBRE Serviette légère grande et absorbante 0,11
Topeak Alien 3 L'arme ultime pour le bricolage du vélo 0,3
Chambre à aire vélo et remorque + pompe + rustines & colle En cas de crevaisons
Une patte de dérailleur lapierre pro race 300 En cas de casse de cette pièce fragile sur les deux vélos
Vêtements 1 veste de pluie
1 pantalon de pluie Vaude drop pants
1short Vaude avec cuissard
Sur-chaussure de pluie Vaude
1 short, 1 pantalon,1 cuissard,
2 t-shirt
2 caleçon
2 paires de chaussettes
Sous-vêtements thermique Damart Sport
Claquettes légères pour le bivouac
2
Couteau carcajou On a toujours besoin d'un bon couteau 0,3
Argent liquide chèque et cb Pour les achats 80 € en liquide et 3 chèques
Lunette de soleil julbo trek Pour les moments ensoleillés 0,2
GPS GPSMAP 62 s + 4 piles Pour la trace et l'orientation 1
Chargeur usb werk sur le vélo    
1 cahier + 1 stylo pour écrie le carnet de bord 0,05
1 téléphone Éteint utile seulement en cas de souci 0,3

Total : 34.34

 

 

Matériel de Florence
VTT Lapierre Pro Tecnic 700 Lady 2009 Un VTT léger, efficace et bien équipé. 11,5
Casque Giro XAR Un très bon casque, bien aéré 0,32
Chaussures VTT automatique scott Bonnes chaussures VTT avec lacets et scratchs 0,8
Sac à dos Vaude roomie 23+ 3 l Pour porter quelques affaires sur mon dos et ma
Poche à eau.
0,7
Poche à eau source 2 l
Hydratation et repas 0,2
Tapis de sol Exped SyntMat UL 7 tapis de sol gonflable, léger et efficace 0,4
Sac de couchage Triple Zéro Ansabère 600 Sac de couchage haut de gamme chaud et léger 0,95
Sac à viande en soie Pour protéger le duvet et augmenter la température 0,05
Hamac Ticket To The Moon 1 place Pour les siestes et les moments de repos avant la nuit
En bivouac. Super matériel en tissu de parachute
0,7
Sac compression exped Pour compresser des vêtements et le duvet
(permet également de gonfler le matelas)
0,19
Vêtements

1 veste de pluie
1 pantalon de pluie Vaude drop pants
Sur-chaussure de pluie Vaude
1 short, 1 jupe,1 cuissard, 2 paires de chaussettes
Sous-vêtements thermique Damart Sport
Claquettes légères pour le bivouac

2
1 téléphone Éteint utile seulement en cas de souci 0,2
Cartes 1/50000
Pour l'orientation et la préparation des étapes 0,5
Argent liquide chèque et cb Pour les achats 50 € en liquide et cb
Lunette de soleil à sa vue Pour le soleil
Trousse de toilette/secours Hygiène et premiers soins 0,3
Patte de dérailleur pour lapierre tecnic 700 2009 En cas de casse de cette pièce fragile 0,02
Frontale Pour les soirées de bivouac 0,5
SEA TO SUMMIT Serviette MICROFIBRE Serviette légère grande et absorbante 0,11
Chambre à aire vélo + pompe + rustines & colle + huile En cas de crevaisons... 0,5
Remorque Aevon Kit 80 Gros volume faible poids, suspension pratique 5.5

Total :  

 

Matériel de Chloé
Matelas Exped Exped Sim Lite UL taille XS
Un petit tapis mais confortable signé Exped.
 
Turbulette été/hiver
Le sac de couchage de Chloé avec possibilité d'ajouter/enlever une sur-épaisseur selon la température de la nuit.  
Vêtements Pour trois jours de vêtements (body,t-shirt,pantalons...)
 
Kit de change Tapis pour change, couches pour trois jours, cotons, liniment,savon  
Eau + lait + petits pots 2 jours d'eau + une semaine de lait en poudre + 2 jours de repas  
Chapeau, lunettes, crème solaire Protection contre le soleil  
Jouets Pour occuper Chloé, doudou, et 1 ou 2 jouets  

Total : ...

III] Le récit de l'aventure à vélo

Jour 1 : De Besançon L'Isle-sur-le-Doubs : 75 km

C'est bien chargé avec une remorque bagage (Aevon kit 80) et Chloé harnachée dans la remorque enfant monoroue single trailer de la marque Tout Terrain que nous quittons notre chez nous à côté de Besançon pour engager cette petite aventure en direction de Strasbourg. Il est 8 heures du matin et après la petite photo obligatoire, nous lançons les premiers coups de pédales qui nous font descendre en direction du centre ville de Besançon.

Véloroute 6 proche de Besançon, le long du Doubs

Véloroute 6 proche de Besançon, le long du Doubs

Ici se trouve une véloroute connue sous le nom d'Eurovéloroute 6. Cette voie verte permet de relier Nantes à Budapest par des routes réservées ou adaptées à la pratique cyclable. Pour l'instant, il y a encore beaucoup de portions qui sont partagées avec les voitures mais la dynamique est en marche et un peu partout en Europe, ces itinéraires fleurissent et progressent. Pour voir les différents parcours, je vous invite à aller sur la cartographie du site www.opencyclemap.org. Une fois cette route acquise, nous prenons la direction de Beaume-les-Dames et nous voilà longeant la rivière le Doubs. Nous passons le long de la magnifique citadelle Vauban de Besançon et quittons notre ville d'accueil pour nous lancer dans l'aventure. Il fait beau et le chaud est annoncé les jours suivants mais pas autant que prévu initialement comme nous le verrons...

Falaises dans les gorges du doubs côté Besançon

Falaises dans les gorges du doubs côté Besançon

Paysages ravissants entre Besançon et l'Isle-sur-le-Doubs

Paysages ravissants entre Besançon et l'Isle-sur-le-Doubs, voyage à vélo

Chloé semble apprécier son petit chez soi. Il faut dire que Flo, fine couturière, a développé des coussins ci et là pour la caler au mieux car il faut dire que pour l'âge de Chloé (9 mois), la remorque Single Trailer est un peu « rude ». Pour plus petit, il existe des sièges qui peuvent s'adapter (jusqu'à 9 mois). Dedans, peu de place pour le rangement mais étant donné sa petite taille, nous avons pu glisser sous ses pieds son sac, les quelques jouets et doudous et sur le côté, deux bouteilles d'eau. Avec le mouvement, elle aime y dormir quelques heures et parfois préfère regarder ce qu'il se passe dehors. Plus loin, nous rejoignons le canal du Rhin au Rhône et arrivons assez rapidement dans les gorges du Doubs et plus précisément à Deluz puis à Laissey. Le bar restaurant « Laissey vous tenter » nous tentait bien mais nous continuons sous un soleil de plus en plus agressif pour gagner du terrain. Il faut bien penser à protéger Chloé et nous même avec de la crème solaire. L'objectif du jour est un camping situé à l'Isle-sur-le-Doubs et nous le savons pas encore mais il faudra pédaler encore un bon moment pour y arriver. Après quelques bonnes minutes, nous arrivons aux portes de Beaume-les-Dames et une petite pause s'impose pour nous et pour Chloé. En effet, Chloé marche à quatre pattes et elle a besoin de se dépenser. Le hic c'est qu'il nous est difficile de la laisser gambader partout. Nous allongeons donc le hamac ticket to the moon pour la garder au propre. Nous en profitons pour lui donner à manger et la changer. Nous avons choisi de partir avec des couches traditionnelles pour cette aventure. Nous repartons et passons Beaume pour nous arrêter peu après sur un banc pour le casse croûte.

On prépare le repas pour Chloé et pour les moteurs

Repas avec camping gaz durant un voyage à vélo

Nous sortons un petit réchaud à gaz pour chauffer des pattes et le petit pot de Chloé. Qu'il fait bon flâner le long du Doubs et à l'ombre des arbres. Une bonne heure et demi après, nous nous relançons mais il fait chaud et il manque des fontaines pour se rafraîchir. La direction de Clerval est prise et la petite route est souvent charmante mais parfois sans ombre et c'est en sueur que nous y arrivons car une petite montée nous attendait ! Ma plaquette de frein freine ma roue à cause de son récent changement et de la chaleur. Petit démontage et un frottage sur le goudron réglera le problème. Plus loin, nous croisons un groupe de jeunes qui semblent avoir plus ou moins du mal à monter cette dernière. A plusieurs reprises nous nous croiserons sur la véloroute. Super de se lancer dans une telle aventure à leur âge. Entre temps, nous avons fait le plein d'eau dans le cimetière de Chaux-les-Clerval puis faisons une pause sous la fontaine du village. S'y repose un couple en tandem et nous engageons la discussion.

Mise en place de la tente Gemini IV au camping de l'Isle sur le Doubs

Mise en place de la tente Gemini IV au camping de l'Isle sur le Doubs

Petite lessive pour sentir meilleur

Sèchage du linge au camping, voyage à vélo

Ils sont en retraite et tournent partout avec leur camping car et leur tandem cannondale . Bien sympathique mais nous repartons car il nous reste encore une vingtaine de bornes avant d'arriver à destination. Chloé commence à en avoir assez mais en multipliant les pauses on y arrivera. A Clerval même, un petit bistrot nous fait nous arrêter pour le quatre heures de Chloé et une boisson rafraîchissante pour nous ! Puis, sous une chaleur harassante, nous remontons sur les montures et roulons à en perdre haleine. Heureusement, vers la fin, nous rejoignons le Doubs et ses grands virages, et sommes abrités par les arbres limitrophes. Encore quelques kilomètres et nous voilà au camping de L'Isle-sur-le-Doubs. Une grosse journée pour une première mais nous sommes heureux d'y être arrivé. Nous montons notre tente et profitons du moment présent même s'il faudra bientôt penser au repas de Chloé, au notre, aux douches et à toute l'organisation nécessaire pour vivre telle aventure. Demain est annoncé encore plus chaud qu'aujourd'hui. Après avoir discuté avec d'autres voyageurs qui décident d'utiliser leurs voitures-balais, nous envisageons de sauter l'étape via le train pour arriver à Mulhouse. La nuit portant conseil, nous déciderons demain.

 

Jour 2 : Trop chaud, le train de L'Isle-sur-le-Doubs à Mulhouse s'impose

En train avec les vélos et les remorquesEn ce deuxième jour de notre petite aventure à vélo et après avoir consulté maintes fois la météo, nous décidons de ne pas rouler en direction de Mulhouse.

En effet, 37 degrés à l'ombre sont annoncés et pour Chloé mais aussi pour nous, nous optons pour le train. A 11h55 un train se dirige vers Belfort depuis l'Isle-sur-le-Doubs et avec un changement nous arrivons à Mulhouse en fin de matinée. Prendre le train à vélo et à fortiori avec des remorques est toujours une épopée. Les escaliers étant légions dans les aménagements de la SNCF, rien n'est simple pour nous.

Nous laissons Chloé dans sa remorque car nous la trouvons plus en sécurité et nous faisons des allers retours pour descendre vélos et remorques sans jamais laisser Chloé sans surveillance. Dans le train, nous croisons d'autres voyageurs et familles à vélo (souvent des Allemands) et eux aussi ont opté pour le train en cette journée extrêmement chaude.

 

En effet, il fait chaud, très chaud et nous sommes contenst d'avoir opté pour le train. Nous avons trouvé un hôtel acceptant les vélos et nous mettant à disposition un lit bébé. Dans un bâtiment ancien, il fait assez bon. Ce jour là, un record de température a été battu à Besançon, soit non loin de là. Le soir, nous profitons pour faire un petit tour dans la ville de Mulhouse et son centre. Assez charmant bien que très petit.

 

Le centre ville de Mulhouse

Le centre ville de Mulhouse

Jour 3 : De Mulhouse à Neuf-Brisach : 50 km

En cette journée annoncée comme chaude également (moins que la veille), nous décidons de lancer nos montures en direction de Neuf-Brisach à 6h30 du matin. 50 kilomètres environ à parcourir avec l'idée d'arriver avant midi pour ne pas trop souffrir de la chaleur l'après-midi. A cette heure matinale, il fait déjà 25 degrés ! Qu'importe, après avoir plié notre barda et installé Chloé, nous quittons Mulhouse par la véloroute 6 qui deviendra bientôt la 15. En effet, la véloroute 6 se dirigeant non pas vers Strasbourg mais vers Bâle. Un peu plus loin, la route en travaux (perte des panneaux indicatifs) nous fait faire une petite erreur mais nous retrouvons notre chemin quelques temps plus tard à l'aide du téléphone. Nous longeons alors le canal du Rhin Au Rhône et nous flânons sur une petite route goudronnée à la fraîche. Puis, plus loin, nous optons pour une variante « forestière ». Plus précisément, à travers la forêt de la Hardt. Au niveau du pont de Bouc, une route aménagée permet de passer un pont fréquenté par les voitures en tout sécurité. Y siège ici un mémorial de la seconde guerre avec un tank et un canon. Mémorial pour rappeler qu'ici tout n'a pas été aussi calme...

En passant le pont de Bouc, vue sur la forêt noire et le canal du Rhin au Rhône

En passant le pont de Bouc, vue sur la forêt noire et le canal du Rhin au Rhône

Vélo dans la forêt de la Hardt, AlsaceLe pont franchit, nous arrivons dans une belle forêt domaniale. Nous la traverserons avec plénitude en direction de Blodelsheim puis Fessenheim. Quelques kilomètres plus tard, nous empruntons une route pour retrouver une véloroute qui cette fois-ci se nomme véloroute 15 qui va d'Andermatt en Suisse à Rotherdam aux Pays-Bas.

Nous voilà dans la plaine Alsacienne. Bientôt, nous apercevons de nombreux câbles électriques et plus loin la centrale nucléaire de Fessenheim, la plus vieille et plus dangereuse des centrales utilisant l'atome comme source d'énergie. Non sans une pensée concernant ce souci de société, nous roulons à travers champs et traversons de nombreux petits villages via des chemins agricoles reconvertis en véloroute pour l'occasion.

Cela créer un bien être dans ces communes car connectant les habitations par cette voie douce et paisible.

La véloroute est toujours extrêmement bien indiquée et nous arriverons sans mal à Neuf-Brisach après une petit modification à l'aide d'une feuille de maïs sur la remorque de Flo qui avait tendance à couiner.

Au camping Vauban de Neuf-Brisach, nous nous installons sous les arbres pour profiter de l'ombre salvatrice. L'après midi est chaude et nous baignons Chloé dans une petite baignoire prêtée par les gérants du camping. Elle se régale et joue toute la journée dans la tente.

 

Camping Vauban à Neuf-Brisach, chaleur !

Camping Vauban à Neuf-Brisach, chaleur !

En fin d'après-midi, nous allons tout de même visiter la fortification de Neuf-Brisach. On reconnaît bien la patte de Vauban de part la forme particulière de cette dernière. Les murs sont impressionnants et le grès rose utilisé magnifie l'ensemble.Ah mes Vosges natale ne sont pas loins... Nous ne traînons pas trop car trop chaud mais nous irons dans un salon de thé profiter de la fraîcheur tout en nous délectant d'un délicieux kouglof. La nuit est agitée de part le vent généré par une perturbation qui nous a frôlée. Chloé a eu du mal à trouver le sommeil et s'est exténués que nous nous endormons en prévision d'un départ vers 6 heures le lendemain.

 

Jour 4 : De Neuf Brisach à Strasbourg via Colmar ? 90 km

En ce quatrième jour, nous avions optimisé les affaires la veille pour partir au plus tôt et au plus vite pour couvrir la distance entre Neuf-Brisach et Strasbourg, notre destination finale. Ce matin, il fait bon et les nuages arrivent. Il devrait faire moins chaud mais nous espérons ne pas trouver la pluie en chemin. Il y a environ 70 kilomètres à couvrir et nous aimerions arriver assez tôt pour profiter de la capitale de la région Alsace mais aussi pour éviter la chaleur de l'après midi. Nous roulons donc à travers champs puis retrouvons un canal en suivant les panneaux indiquant Colmar.Dans notre tête il y avait qu'une seule voie verte mais c'était sans compter sur la coulée verte le long du canal de Colmar. Et c'est tête dans le guidon que nous roulons en direction de Colmar sans nous rendre compte de notre erreur. En effet, Colmar est plus dans les terres alors que devrions longer la frontière Allemande. C'est arrivés à Colmar, après 10 kilomètres d'une très belle voie verte que nous nous rendons compte de notre bougre d'erreur. Du coup, demi tour et une vingtaine de kilomètres dans les jambes en plus.

Petit pont charmant lors de notre dernière journée

Pont charmant sur l'eurovéloroute 15

Pause à la "roots" pour jouer avec Chloé le long de la voie verte menant à Colmar

Pause à la

Heureusement, que tout est plat et qu'en roulant un peu l'après-midi cette dernière sera oubliée...enfin pas pour les fesses ni les jambes ! De retour au croisement fatidique, nous avons perdu une bonne heure et demi. Du coup, notre départ à 6h30 ne nous a pas servi à grand chose. Enfin si, à profiter un peu plus du voyage à vélo ! Une petit pause pour nourrir Chloé et la faire gambader et nous repartons pour engloutir une vingtaine de kilomètres le long d'un canal abandonné par la navigation mais néanmoins charmant. Le seul hic c'est qu'il est tout droit et que cela aura tendance à nous lasser. Plus loin Chloé semble en avoir marre de la remorque mais en réalité nous comprendrons un peu plus loin que ce sont ses dents qui lui font mal. Un petit analgésique et la pauvre s'endormira jusqu'à midi et demi. La pause s'impose alors sous des arbres pour prendre le repas. Nous regrettons l'absence de bancs et de points d'eau dans ce secteur. Nous sommes encore à une grosse vingtaine de bornes de notre destination et vers 14h30, nous relançons les montures sous une chaleur de plus en plus présente. Bientôt, nous manquerons d'eau mais par chance, le parcours est plutôt bien ombragé sous de gros platanes ou encore des marronniers. A Ilkirch, nous trouvons un petit point d'eau, il se faisait attendre le bougre !

Crevaison sans doute par pincement sur l'EV 15

Crevaison sans doute par pincement sur l'EV 15

Encore quelques ultimes efforts et nous voilà arrivés à Strasbourg ! En passant le magnifique pont couvert, nous trouverons notre hôtel en plein cœur de la ville. Nous resterons un jour de plus pour profiter de cette magnifique ville favorable au vélo pour revenir dans notre petit chez nous en train et après deux changements (Mulhouse et Belfort)...et ce ne fût pas une sinécure même si nous avons trouvé de la place dans les trains et un contrôleur fort sympathique sur la dernière partie !

IV] Conclusion

L'équipe partir-en-vtt devant la cathédrale de StrasbourgUne courte mais belle aventure. Pour une première, on peut dire que c'est une réussite car tout s'est bien déroulé. Nous avons profité de cette petit escapade pour nous ressourcer et ainsi montrer tout le bien que cela fait à Chloé de voyager ainsi.Pour Chloé, on peut voir ça comme un premier vaccin et comme souvent, une piqûre de rappel sera nécessaire Rigolant. Nous envisagerons sûrement une plus grande sortie dès l'année prochaine. Où ? Nul ne sait mais pour sûr, nous trouverons une petite route pour accueillir nos montures, notre envie et ce besoin de retour à l’essentiel.

Ainsi que dire si ce n'est que partir en France avec une petite de cet âge n'est pas impossible. Je pense que Chloé a également profité de cette excursion même si, comme nous, elle était contente de retrouver son chez soit et ses habitudes. Concernant le parcours lui même, il n'y a pas grand chose à dire, les véloroutes 6 puis 15 passent dans des endroits sympas et tranquilles. On pourrait tout de même dire qu'il manque sur des sections des bancs et des points d'eau. Pour une première aventure, ce genre de parcours est tout indiqué car plat, bien indiqué et traversant assez souvent de petits villages pour se ravitailler ou trouver campings et gîtes.

Concernant le matériel, ce dernier était plutôt bien adapté même s'il est envisageable et nécessaire d'optimiser le poids si nous souhaitons sortir des routes goudronnées et moins plates. Une belle expérience familiale, une première mais certainement pas la dernière avec les deux amours de ma vie Bisou

 

V] Tests de matériels

Durant ce voyage, nous avons eu l'occasion de tester quelques nouveaux produits et je vous invite à venir découvrir les tests de ces derniers sur les pages suivante

 



Posté le 20/08/2015 à 22h36 par Loic
M.à.j le 01/09/2015 à 21h21

Commenter l'article !

Voir les commentaires (1)

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 506925 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr