Bonjour visiteur

Accueil => Catégories des Tests => VTT/vélo => Visualisation
Test de la remorque vélo pour enfant monoroue Single Trailer de chez Tout terrain

I] Introduction : voyager à vélo avec un enfant en bas âge, comment le transporter ?

Voyager à vélo seul ou en couple représente souvent un véritable challenge sur le choix et la gestion de son matériel. Gérer son vélo bien-sûr mais aussi ses sacoches et/ou sa remorque et tout le matériel nécessaire à sa petite ou grande aventure nomade. Lorsqu'un enfant arrive, la famille fait face à de nouveaux questionnements. Comment allons-nous transporter l'enfant à vélo ? Quel matériel emporter ? Avec notre petite expérience des voyages de ce type, nous avons pu adapter facilement notre liste en changeant de tente par exemple et en testant l'Exped gemini IV. Question matériel propre à Chloé, à part une turbulette été/hiver et un tapis de sol, il n'y avait rien d'exceptionnel à penser si ce n'est ses repas, son eau, ses affaires (vêtements et jouets) et la gestion du change (couches jetables). Plus tard, nous pensons opter pour un sac de couchage évolutif. Aussi, je vous invite à venir découvrir le récit de notre première aventure familiale sur notre voyage entre Besançon et Strasbourg via l'Eurovéloroute 6 et 15 où vous trouverez cette liste du matériel emporté. (à améliorer certainement en enlevant quelques affaires, moins de jouets, moins de vêtements...)

 Test de la remorque Single Trailer à Besançon

 Test de la remorque Single Trailer à Besançon

Faire les bons choix n'est pas toujours chose aisée surtout en sachant qu'il faut prévoir au mieux pour assurer sa sécurité et son bien être sans tomber non plus dans la paranoïa. Bien-sûr, pour une première, mieux vaut partir près de chez soit, sur un itinéraire simple et balisé et à l'écart des voitures. C'est ainsi que nous avions choisi la véloroute 6 puis la 15 pour rejoindre Strasbourg tout en sachant qu'un train n'était jamais très loin. Ici, nous parlerons du choix de la remorque pour transporter un jeune enfant dans le cadre d'un voyage à vélo. Pour un enfant de moins de 5 ans, on opte souvent pour une remorque car l'enfant n'est pas en mesure de pédaler longtemps . Au delà de cet âge, l'enfant cherchera son autonomie et il faudra alors opter pour un autre moyen de transport (son propre vélo avec un Follow-me pour le tracter lorsque fatigué, un tandem adulte-enfant…). Quoi qu'il en soit, avec Chloé et du haut de ses 9 mois, nous avons choisi de tester la remorque mono-roue Single Trailer de chez Tout-Terrain. Il s'agit de la seule remorque monoroue permettant de tracter un enfant que ce soit sur routes ou chemins ! A cet âge, évitez de faire trop de VTT bien-sûr. Ce choix s'explique aussi de part notre pratique du VTT et nous espérons pouvoir rejoindre des chemins avec elle dans les mois à venir. Ces derniers seront certes moins engagés qu'avant mais nous seront en mesure de continuer notre sport favori. Le prix de ces engins peuvent être un frein mais mieux vaut acheter du bon matériel que de se précipiter. Dans les engins à deux roues, les remorques Thule sont un bon choix (voir tests sur Carnets d'Aventure). Pour appréhender cette remorque, passons tout d'abord par la lecture de ses caractéristiques.

Se balade en famille à vélo sur une agréable petite route

Se balade en famille à vélo sur une agréable petite route enfant dans remorque single trailer

II] Caractéristiques de la remorque (issues de cyclo-randonnee.fr)

  • Poids : 9,5 kg,
  • Dimensions : largeur de 45 cm, voir schéma,
  • Taille maximale de l'enfant assis : 60 cm,
  • Cadre : acier CrMo,
  • Suspension : Rockshox Ario, à air, pression réglable, mono-bras, de 140 à 200 mm de débattement,
  • Roue : 20 pouces avec pneu 2,0 *20 typé VTT,
  • Béquille : béquille centrale en acier inoxydable,
  • Tissu : Cordura 500D Ripstop, fond et côtés renforcés,
  • Sécurité : bandes réfléchissantes à l'arrière et sur les côtés, 2 x fixations pour éclairage arrière,
  • Protections : rabat imperméable, rabat en filet, pare-soleil amovible,
  • Siège : siège ajustable en Cordura 1000D, avec rembourrage en mousse,
  • Ceinture : reliée directement au cadre de la remorque, avec fermeture en cinq points,
  • Fixation au vélo : le timon de la remorque se connecte sur l'attelage au moyen d'une attache rapide + goupille,
  • Attelage : Attelage sur tige de sellle. A définir avant achat. Les diamètres courants sont : 27,2 mm, 30 mm, 30,9 mm, 31,6 mm et 35 mm. Le diamètre 30 mm peut être monté sur une tige de selle 29,8 mm (vélos Décathlon),
  • Fabrication : cadre soudé en Europe, habitacle cousu au Portugal, montage en Allemagne
  • Garantie : 1 an pour l'amortisseur, 2 ans pour les autres composants (3 ans si inscription auprès de Tout Terrain),
  • Couleurs : Vert ou orange,
  • Prix : 1290 €.

 

III] Avantages et inconvénients

 

Avantages de la remorque single trailer

  • Monoroue : La seule du marché ! Plus maniable partout, passe dans les chemins étroits,
  • Poids : 9,5 kg, c'est léger par rapport à la concurrence mono-place,
  • Suspension : confort de l'enfant, du parent et maniabilité améliorée,
  • Belle finition, produit qui respire la qualité,
  • Compacité : Plutôt compacte une fois pliée,
  • Possibilité de mettre une coque pour les plus petits (option),
  • Système de fixation sur selle : Excellent braquage et moins de roulis et tangage.
  • Béquille qui tient remorque + vélo.

    Chloé, 9 mois dans la single trailer : cousins fait maison

 Inconvénients remorque single trailer

  • Prix
  • Confort. Le siège n'est pas très confortable et manque de cousins sur les côtés (option coûteuse env. 100 €), possibilité de faire du fait maison avec un peu de bricolage :),
  • Peu ou pas de rangements (option possible sur timon mais cache la vue de l'enfant),
  • Pas très aérée surtout en mettant le bâche protection anti-pluie,
  • Pas parfaitement étanche au niveau des pieds (tissu),
  • La béquille semble fragile et sa fixation sous la remorque mériterait une amélioration.

 

VI] Test de la remorque Single trailer

La remorque semble bien conçue, solide, belles finitions. Les matériaux utilisés respirent la qualité. La remorque est plutôt compacte une fois pliée et son montage est simple. La roue à accrocher, la suspension à paramétrer et le timon à fixer sur la remorque avec un serrage rapide. La remorque offre une bâche pour la pluie, une moustiquaire (important) et une bâche pour le soleil. Le soleil aura tendance à rentrer tout de même par les côtés ajourés. L'aération mériterait d'être retravaillée (sur les côtés?). Peu ou pas de place pour le rangement (petit coffre sous le siège et devant les pieds). Il pourrait y avoir des gros scratchs au dessus de la roue pour accrocher la tente par exemple (évolution souhaitable). Niveau confort et habitacle de l'enfant, c'est plutôt bien question volume mais niveau confort, cela mériterait d’être retravaillé. Des coussins sur les côtés et dans les coins sont quand même fortement recommandés pour les siestes de l'enfant (tête tordue sinon).

La béquille qui porte le vélo + la remorque est indispensable

Béquille de la remorque single trailer

La suspension réglable et ajustable permet d'offrir à l'enfant et au pilote un confort accru durant les voyages. Le pilote ne sent quasiment pas la remorque si ce n'est son poids au démarrage et dans les côtes. Concernant la fixation sur tige de selle, je la trouve plutôt pratique même si la goupille d'origine commençait à fatiguer (les deux billes qui bloquent ne disparaissaient plus en poussant sur le bouton permettant cela). Il faut bien veiller à mettre la goupille sinon la remorque bascule même si vous serrez fort le serrage rapide (danger). La goupille mériterait d'être accrochée à la remorque car risque de perte et d'embêtements importants (on ne peut pas rouler sans !). Sinon, une fois accrochée, la remorque se comporte très bien derrière le vélo et le timon, de part sa forme droite ne gêne pas la montée et la descente du pilote sur son vélo (contrainte sur les Aevon).

Remorque single trailer et sa béquille : efficace

Un câble avec son mousqueton viennent sécuriser la remorque au vélo en cas de casse de l'attache ou du timon. Peu ou pas de roulis ni de tangage, on se sent en sécurité avec cette remorque. Fine, elle passe partout, que ce soit en chemins ou dans des passages réservés aux cyclos (barrières), on passe souvent sans s'arrêter. La béquille est un atout car elle permet de stabiliser l'ensemble remorque + vélo. Pour autant, elle semble fragile à l'usage. Aussi, son accroche mériterait également d'être retravaillée pour faciliter son usage. On arrive tout de même à la mettre et à l'accrocher seul si on est un peu costaud. A deux, la manipulation est tout de même plus facile. A première vue et suite à quelques petites balades, cette remorque semble donc répondre à la majorité des points importants sur ce que l'on attend d'un tel produit. Voyons maintenant son comportement sur un petit voyage de quatre jours.

V] Retours sur la remorque, suite à notre voyage sur l'Eurovéloroute 6 et 15

Remorque single trailer avec bébé dans le trainLors de ce petit périple de 220 kilomètres, nous avons donc choisi d'embarquer Chloé, 9 mois au départ du voyage dans cette Single trailer. Étant donné sa taille, nous n'avions pas acheté de coque. Par-contre, Flo a développé tout un système de coussins pour améliorer le confort plutôt spartiate de cette remorque. Coussin sous les fesses, dans le dos et sur les côtés pour qu'elle n'aie pas la tête tordue durant ses siestes. Boudins sur les côtés pour la caler et coussin sous la tête. En dessous de ses jambes et sous ses fesses, un petit espace de rangement permettait de

 

mettre son sac (biberon, jouets, couches, repas du midi…) et sur les deux côtés, deux bouteilles d'eau de source de 1,5 litre. Chloé pesait 9 kilos. La remorque devait donc penser dans les 25 kilos, enfant inclus. Avant de partir pour cette « grande aventure», nous avions testé plusieurs fois la remorque pour habituer Chloé à ce mode de déplacement mais aussi celui qui allait la tracter. Elle semblait aimer ce type de balades, elle y jouait et s'endormait souvent à son bord. C'est ainsi que nous avons pu partir sans trop d'inquiétudes concernant son petit espace de voyage.

 

Que dire si ce n'est que le voyage s'est bien passé pour tout le monde et que la remorque à jouer son rôle parfaitement. Mis à part les grosses chaleurs, ce fût une belle expérience. Chloé a semble t-il apprécié cette première découverte. Il fallait bien-sûr respecter son rythme (heures des repas) et la laisser gambader afin qu'elle se dépense pour ne pas arriver trop en forme le soir où nous avions à gérer le camping, le repas et le dodo. C'est un équilibre à trouver.

Pause pour Chloé en direction de Strasbourg

Single trailer et vélo

Chloé aimait rouler le matin et tout doucement vers l'après-midi elle commençait à en avoir marre. Du coup, on partait tôt et on essayait de ne pas trop rouler l'après-midi (ce qui n'est pas toujours réalisable). La remorque a très bien fonctionné, elle est vraiment agréable à tracter et sa béquille est indispensable. Les coussins fabriqués par Flo ont très bien joués leurs rôle et ont permis à Chloé de dormir dans de bonnes conditions dans la remorque. Pas de crevaison ni de problèmes mécaniques si ce n'est la fixation de la béquille qui commençait à fatiguer.

La remorque est vraiment pratique, elle se faufile partout

La remorque est vraiment pratique, elle se faufile partout

En bref, il s'agit donc d'un joli produit que l'on recommande donc pour sa belle construction, son suivi agréable au vélo tracteur et son avantage de ne posséder qu'une seule roue. Nous avons rouler par forte chaleur, avec les coussins et le tissu de la remorque, il faisait quand même chaud dans celle-ci, une amélioration sur les aérations serait la bienvenue.

VI] Conclusion

Un coup de cœur donc pour cette remorque enfant Single Trailer. C'est véritablement un joli produit très bien fini même si ce dernier pourrait être encore amélioré. Au niveau du confort de l'enfant tout d'abord (siège et manque de coussins) mais aussi au niveau du rangement des affaires. La possibilité d'emporter la tente au dessus de la roue me paraît tellement logique, qu'on ne comprend pas comment les ingénieurs Tout Terrain n'y ont pas pensé. Peut-être qu'ils ne voient pas cette remorque comme une remorque de voyage ? Pourtant, elle doit sûrement être utilisée comme telle assez souvent. Nous ferons l'adaptation nous même. Même avec ces quelques défauts, nous allons tout de même porter notre choix sur cette remorque. En effet, elle permet de voyager sur tout type de chemins que ce soit pour une balade ou pour un voyage au long court et présente une belle qualité. Un très beau produit donc, un peu cher (1290 €), certes mais qui permet de partir en sécurité avec votre enfant à vélo pour un jour ou plusieurs semaines (mois...).



Posté le 31/08/2015 à 20h46 par Loic
M.à.j le 31/08/2015 à 21h02

Commenter l'article !

Voir les commentaires (2)

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 513758 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr