Bonsoir visiteur

Tour VTT dans le massif du Pilat au départ de Saint-Chamond
Icône cartographie

Après nos vacances dans les Alpes de Haute Provence, nous avons fait un petit arrêt dans la patrie de Florence. Ici, le massif du pilat domine la vallée du Gier avec des sommets dépassants les 1400 mètres. C'est ainsi qu'en ce samedi matin, nous enfourchons nos vtt avec la ferme attention d'aller taquiner les chemins du secteur de Saint-Chamond ainsi que les bonnes grimpettes. Le soleil est présent et vers 9h30, nous nous élançons par la route en direction de la Barollière. Déjà, la montée accuse un bon pourcentage et la sueur dégouline du front. Heureusement, nous quittons la route et prenons à droite la direction de Bayolle le Haut. Cette bifurcation nous fait ainsi grimper la montagne assez gentiment en direction du Hameau de Bayolle. Après quelques efforts sous un soleil de plus en plus tenace, nous trouvons un chemin forestier qui deviendra bientôt un single track montant dans la forêt. Il fait déjà plus frais et nous grimpons ce dernier avec une petite portion de poussage vers la fin. Nous nous retrouvons à un gros croisement et continuons en direction du circuit VTT N°16.

De belles grimpettes on vous a dit !

Montée à VTT

La direction retenue offre une belle grimpette, puis une descente en forêt et de nouveau une belle ascension en direction de Chavanol. Nous arrivons dans ce petit village typique après une belle descente en lisière de forêt. Les anciennes maisons en pierres locales sont ravissantes et appellent au repos. Pour nous, le repos ne sera pas pour tout de suite car nous prenons la direction du col de la Croix du Planil. Le choix du chemin en lieu et place de la route est vite décidé et s'est ainsi que nous grimpons doucement mais sûrement ce dernier qui surplombe la route. Par endroit, le chemin est un peu aérien et un barbelé dans la partie pentue ne donne pas envie de chuter. C'est donc prudemment que nous roulons sur ce joli petit sentier aux odeurs de genets et de sud. Nous y voilà au fameux col de la Croix du Planil. A plus de 850 mètres d'altitude, nous embrassons un bien joli panorama. Nous y apercevons entre autre le plus haut sommet du massif, bien nommé Crêt de la Perdrix. Nous croisons un troupeau de quads et de motos qui venaient apparemment de faire un tour dans le massif du pilat. Un bonjour par politesse et nous coupons la route en direction du hameau La Roche. Juste à cet endroit se trouve une auberge-bar où nous avions il y a quelques temps bu un coup et demandé de l'eau que l'on nous avait agrémenté de glaçons.

Vue sur le crêt de l'Oeillon et de la Perdrix

Vue sur le crêt de l'Oeillon et de la Perdrix

Un accueil chaleureux vous y attend donc. Nous continuons, un cycliste nous dépasse et la montée reprend de plus belle. La roche se situe à quasiment 1000 mètres d'altitude. Il faut donc pousser sur les pédales. Comme pris d'une idée de génie, nous apercevons un chemin coupant la montée finale qui devait nous éviter de beaux efforts. Si je dis « qui devait » c'est qu'il en fut tout autrement. En effet, au départ, le chemin s'annonce sympathique puis petit à petit, il se complique. Au bout du compte, il disparaît et nous laisse bloqué face à la forêt en contrebas de la route. Deux solutions s'offrent à nous. Le demi tour jamais agréable et la grimpette à travers forêt en poussant et portant le VTT. C'est pour la seconde solution que nous optons et c'est halant comme des bêtes que nous finirons cette petite escapade hors sentier. Nous vous conseillons donc de continuer sur la route ! Nous voilà bientôt au hameau de la Roche et la descente s'annonce en direction de Doizieux et la retenue de de la Terrasse sur Dorlay. Nous empruntons le chemin de Jean-Jacques Rousseau, un vététiste nous dépasse et après cette belle descente, nous prenons la direction du hameau le soleil. Nous n'irons pas et couperons à travers forêt via une descente royale bien qu'un peu pentue par moment pour arriver au hameau Le Mas. De là, nous hésitons et finalement, nous trouvons le chemin pour descendre au village de la Terrasse sur Dorlay. Une belle descente qui nous ne le savons pas encore nous réservera en retour une belle montée ! Nous passons ainsi le long de la retenue d'eau puis passons le panneau du village. La direction du cimetière, nous fera grimper par une petite route puis redescendre sur un chemin.

 Vues sur la retenue de la Terrasse sur Dorlay

 Vue sur la retenue de la Terrasse sur Dorlay

 Vue sur la retenue de la Terrasse sur Dorlay

 

Un cours d'eau nous annonce alors que nous sommes en bas d'un vallon et les 75 mètres de dénivelés qui nous sépare du chemin du retour nous feront bien souffrir. Pour grimper cette montée, il faudra un sacré souffle et un beau bagage technique. Nous préférons pousser et Flo tentera quelques remontées sur le vélo pour l’honneur sans doute ! A bout de souffle et avec les mollets exténués, nous retrouvons notre chemin du départ où nous prendrons à droite pour passer sur les crêtes et attaquer une descente cassante passant sur de belles dalles rocheuses. Avec la fatigue, nous faisons attention à ne pas chuter. Les vibrations nombreuses font souffrir maintenant les avants bras et les poignets. On se régale tout de même et je me permets quelques jolis sauts. Adrénaline garantie. Bientôt, la route pointe son nez et nous nous élancerons dans une descente à plus de 50 km/h pour rejoindre notre point de départ alias Saint-Chamond.

Panorama sur la campagne bucolique du Pilat

Panorama sur la campagne bucolique du Pilat

Conclusion

 Une bien belle balade qui allie beauté des paysages, technicité, plaisirs et découvertes. Le pilat est un massif aux moult surprises tout à fait adapté pour la pratique des sports nature et en particulier le VTT. Les chemins assez bien balisés offrent des sensations variées et des difficultés bien réelles. Maintenant, il est possible de trouver un circuit correspondant à vos compétences et vos envies d'efforts en partant par exemple d'un peu plus haut que Saint-Chamond. Ce parcours fait à l'instinct et sur le moment est très sympathique mais la dernière montée depuis la Terasse sur Dorlay reste à retravailler car vraiment très ardue. Après une relecture de la carte, il semble y avoir une petite route plus facile pour remonter vers le point de départ ! Bonnes balades dans le pilat.

 



Posté le 17/06/2013 à 18h55 par Loic
M.à.j le 21/06/2013 à 18h35

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 496594 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV