Bonsoir visiteur

Accueil => Catégories des Tests => Randonnée => Visualisation
Chaussures de randonnées Salomon Revo SCS GTX, le pied ?

Le VTT c'est le pied mais pour changer et pour découvrir certains endroits Logo salomoninaccessibles la randonnée s'impose. Le rythme est plus lent que le vélo pour prendre davantage sont temps. Chacun y trouvera les avantages et inconvénients qu'il voudra. Difficile de faire plus de 20 kilomètres à pied par jour surtout avec un fort dénivelé et chargé comme des mulets. Pour moi, le vélo à l'avantage de descendre...tout seul..lorsque ça descend. Mais ne nous égarons pas. Je parlais à l'instant de chaussures, objet oh combien important lorsque l'on marche. Sans bonnes chaussures, difficile de faire des longues étapes sans souffrir, c'est pourquoi la plus grande des intentions doit être porté sur le choix des chaussures de randonnées.

 

Salomon Revo 
SCS GTXPour se faire, elles doivent tenir le pied, la cheville et ne pas être trop lourdes. Il faut aussi qu'elles soient imperméables tout en laissant l'air passer. Je recommande donc les chaussures en cuir(de qualité et donc la fleur de cuir = le côté extérieur du cuir et non la croûte = coté intérieur du cuir) ou en « gore-tex ». Justement, les Salomon Revo SCS GTX sont faites en Gore Tex. Cette matière, révolutionnaire à la capacité de ne pas laisser passer l'eau tout en préservant une bonne aération. Comment cela est-ce possible ?

Wikipédia nous dit : «Le tissu est composé d'un milliard et quatre cent millions de nano-pores au centimètre carré d'un diamètre de 0,2 micromètres soit 20 000 fois plus petit qu'une goutte d'eau » .

Après avoir cherché sur le marché ce qu'il se faisait autour d'un budget de 100 à 150 €, je me suis tourné sur cette paire de Salomon. J'ai pu trouver sur le web que des bons retours j'ai même lu un retour d'un randonneur entièrement satisfait après des mois de marche et des randonnées engagées en Amérique du Sud. Les trouvant « attirantes » et préférant les chaussures semi-montantes pour protéger mes chevilles et éviter de récupérer pleins de végétaux et minéraux en tout genre dans mes chaussures je me suis lancé. Enfin, avant évidemment, je suis allé dans un magasin de sport pour voir si ces dernières s'adaptaient à mes petits petons... Le verdict tombe, elles sont géniales, super maintien et un petit coup de cœur...ce sera donc 100 euros en promo!

100 euros dis-tu c'est un budget quand même! Il est vrai qu'il y a toujours ce problème de coût qui revient... Comme par habitude, je n'aurais cesse de vous dire qu'il est important d'investir dans une bonne paire (et en général dans du bon matériel) pour les garder entre 5 et 6 ans. Économisez un peu d'argent (cela faisant 5 ans que je marchais avec des bas de gamme Décathlon...) et faites en sorte de garder cette paire onéreuse le plus longtemps possible.

Attention tout de même pour des chaussures, il me semble difficile de se faire une idée à travers ce test car chacun à une morphologie différente... et si par la suite c'est pas le « pied » vous serez déçu voir dégouté. Je vous recommande donc d'aller les tester en magasin pour vous faire une idée.

Vous avez choisi de très bonnes chaussures ? Pour ne pas être deçu et pour en tirer un maximum, choisissez aussi de très bonnes chaussettes et une bonne semelle. Mieux vaut mettre 20 euros dans une paire de chaussettes (surtout en hiver et en secteur chaud et humide) que d'acheter une thermos en titane hors de prix et inutile!

Je conseille les chaussettes de la marque Xsocks qui sont vraiment formidables et garantie 2 ans ! Deux paires paraît être un très bon choix pour des randonnées sur plusieurs jours.

I] Caractéristiques techniques du fabricant

Composition :

  • Tige textile sans couture
  • Membrane Gore-tex (imperméables)Pub pour ortholite
  • Doublure, chausson impérméable
  • Languette à soufflet
  • Mousse autofit
  • Zone de mousse thermo-formée
  • Pare-pierres
  • Imperméable : Oui
  • Respirant : Oui

Semelle :

  • Première de propreté Ortholite
  • Amorti : EVA fraisé + PU
  • Semelle extérieure : caoutchouc Contagrip
  • Prix : Env 100€

C'est bon ? La carte bleue en a pris pour son grade ? Alors place au test et aux randonnées.

Nota : C'est après pas mal de sortie allants de 5 à 25 kilomètres par tout type de temps (même neige mouillé) et avec des balades en raquettes de neige que je me permet de faire un retour sur ces chaussures.

Première sortie avec des chaussettes basique sur une petite sortie détente de 10 kilomètres pour que ces Salomon s'adaptent au mieux à mes pieds. Quel régal, confort, chaleur, « respirabilité » au top. L'adhérence est excellente et en descente on se sent solide sur ses pieds. Les chocs sont bien amortis et on sent très rapidement que ces chaussures de randos sont faites pour vous amener jusqu'au bout du monde. Le bonhomme qui les portent risque de s'arrêter avant qu'elles ne s'arrêtent elles même. Par exemple vers des vues comme celle-ci :

Panorama du crêt de la neige


Pour confirmer mon premier ressenti fort agréable, nous partons dans le Haut Jura affronter ses plus haut massif dont le crêt de la neige (1720m) et le crêt de Chalam (1550m). Deux fantastiques balades que j'espère vous aurez la chance de faire une fois dans votre vie. Je vous recommande chaudement leur lecture ;) Il faut dire qu'avec ces balades de plus de 20 kilomètres chacune, on peut facilement se faire une idée sur le matériel au niveau des différents paramètres importants que sont :

  • La respirabilité
  • L'imperméabilité
  • Le tenu du pied et de la cheville.
  • L'accrochage au sol surtout lors des descentes.
  • L'amorti des chocs violents sur rochers
  • Les vibrations ainsi que le mal aux genou.

Difficile de noter sur 20 un objet de façon objective c'est pourquoi je ne m'y aventurerai pas je peux seulement vous dire que pour ma part je les trouve vraiment très bien dans les différents paramètres pré-cités.

Cette bonne impression a été confirmée lors de l'utilisation de ces chaussures dans une autre discipline : la raquette de neige.

En effet, après un petit tour en raquette sur le premier plateau Jurassien, je me suis attaqué au crêt Pela dans plus d'un mètre de neige. Ces chaussures sont royales dans les raquettes TSL 325 Escape Easy.

Salomon Revo SCS GTX sur raquette de neige TSL 325 Escape easy

Des balades avec plus de 2000 mètres de dénivelé positif et des yeux qui pétillent voilà ce que procure de telles chaussures, vous pouvez compter sur elle et elles comptent sur vous pour les emmener en balade le plus souvent possible!

Pour autant, elles n'ont pas l'option « avance toute seul » (mince!) et donc même si elles se révèlent être un véritable atout il faudra quand même pousser sur les mollets Clin d'œil

II] Test d'imperméabilité lors de la balade du crêt de Chalam

...Nous passions alors une petite rivière anodine mais il n'en fallait pas plus pour que je teste, ces Salomon dans l'eau. Il faut dire que le vendeur n'hésite pas à venter ses mérites en termes d'imperméabilités. Voyons voir ceci, c'est en restant 5 minutes à faire « trempette » dans de l'eau froide de montagne que j'ai compris la triste réalité...Le vendeur ne mentait pas.  Le résultat est saisissant, elles sont réellement étanches. Si après tout cela vous ne croyez pas que je me « sacrifie » pour vous !

La photo prouvant mes dires

Salomon Revo SCS GTX test imperméabilité

Vous l'aurez compris, ces chaussures de randonnées semblent avoir tout pour combler vos attentes concernant les différents points importants de ce type de matériel. J'ai été vraiment enchanté par ces chaussures et vous les recommandes. C'est à chaque fois un réel plaisir que de les mettre avant de se lancer. Que ce soit à pied, avec des guêtres ou des raquettes de neige TSL 325 Escape Easy c'est tout bon!

III] Et au niveau de l'entretien ?

Les chaussures ne se lavent pas en machine (enfin je conseille pas), brosser les lorsqu'elles sont sales ou passer les sous le robinet au besoin. Faites les sécher loin de toutes sources de chaleur intensive (le papier journal en boule dedans fonctionne toujours aussi bien!). Pour le cuirs un entretien régulier à base de graisse est fortement recommandé. Pour ceux qui ayant des chaussures non imperméables pensez à les traiter si vous penser faire des randonnées « humides ». La nuit lorsqu'il gèle en bivouac, pensez à les rentrer dans votre tente pour ne pas vous blesser le lendemain en essayant des les enfiler. Enfin lorsque vous vous arrêter pensez à les enlever pour vous faire du bien et leur faire du bien en les aérant !

En espérant vous avoir aidé dans le choix de vos chaussures, je vous souhaite de magnifiques balades à travers notre si bel environnement mais tellement fragile.

Sportivement, Loïc.



Posté le 23/02/2010 à 20h04 par Loic
M.à.j le 01/12/2015 à 15h23

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 507093 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr