Bonjour visiteur

Accueil => Catégories des Tests => VTT/vélo => Visualisation
Test des chaussures automatique pour VTT DHB M2.0C Carbone

Voilà déjà quelques temps que j'utilise des chaussures automatiques pour ma pratique du VTT. Les deux paires qu'étaient les Scott Trail black et les vaude Ridme AM m'ont rendu de fiers services. Comme ma pratique du VTT m'amène parfois à descendre du VTT lors de nos périples VTT ou dans une sortir de tous les jours, je m'était orienté sur des chaussures semi-rigides afin de pouvoir porter/pousser le vélo. En progressant techniquement, on passe de mieux en mieux aussi bien les montées rudes que les descentes du même acabit. C'est ainsi que je me suis permis d'essayer une paire de chaussures automatiques VTT plus rigides que mes anciennes paires lors d'une proposition de partenariat. DHB, marque de vélo vendu sur le site Wiggle, spécialiste du vélo m'a proposé d'essayer la paire DHB M2.0C Carbone. Quoi de mieux pour en parler que de passer au test !

Chaussures VTT DHB M2.0C Carbone

Chaussures VTT DHB M2.0C Carbone

I] Caractéristiques

  •  Nom de code : DHB M2.0C Carbone,
  • Matériau de la semelle: Fibre de carbone avec caoutchouc surmoulé,
  • Revêtement extérieur synthétique,
  • Deux scratchs et cliquet sur le scratch du haut (méthode des rollers),
  • Ventilation,
  • Pièces réfléchissantes pour être vu à 360 degrés,
  • Crampons à l'avant-pied,
  • Couleurs : Noir ou Noir et blanc,
  • Poids : 460*2 g,
  • Made In : China ?
  • Prix : Env. 100 €.

II] Premier essai et avis

A la réception des chaussures, je suis surpris de la finition de ces dernières. Je ne connaissais pas la marque DHB à ce jour et d'après ce produit, il semble que la qualité sur ce point de vue est excellente. Ne nous arrêtons pas là et observons le produit dans le détail. La chaussure est légère et rigide. L'utilisation du carbone n'y est pas pour rien. La coupe de la chaussure semble très bonne et le pied trouve une bonne place. Le système de serrage du pied est effectué grâce à deux scratchs en bas et un cliquet en haut. On peut ainsi serrer selon son bon vouloir. La chaussure est très bien fixée et on se voit déjà pédaler avec !

De côté

Chaussures VTT DHB M2.0C Carbone de côté

Le dessous

Chaussures VTT DHB M2.0C Carbone dessous

Marcher avec reste largement possible même si la souplesse des chaussures reste relative. Le compromis rigidité/souplesse semble quand même bon et je pourrais ainsi descendre de mon vélo pour pousser/porter tout en gagnant en puissance grâce à ce regain de rigidité. On se sent donc très bien dans ces chaussures qui sont qui plus est très belles (subjectif). Le système de fixation des cales se compose de deux pas de vis qui accepte sans souci mes cales Shimano. Le réglage des cales s'effectue comme l'indique ce tutoriel maison à savoir à l'intersection de l'axe transversale et de l'axe longitudinale du pied. Le prix très correct de cette paire (env. 100€) semble largement être un bon investissement. Mais restons méfiant et passons dès maintenant au test terrain pour connaître ce qu'elles ont réellement dans le ventre lors de sorties VTT de plus de 50 kilomètres sur terrain varié.

 III] Ressentis après plusieurs sorties VTT

 La théorie est une chose et la pratique en est une autre. Lorsque les deux se rejoignent il y a parfois des surprises mais ici et après plusieurs sorties VTT dont deux belles de plus de 50 kilomètres, je suis très satisfait de ces chaussures VTT DHB. Tout d'abord, parce que la qualité de fabrication est au rendez-vous et qu'au final on en a pour son argent. Au pied, la chaussure tient parfaitement. Il faut dire que le système de scratchs et cliquet n'y est pas étranger. Ce système est à la fois pratique et efficace. Là où un lacet à tendance à s'accrocher partout il n'y a ici aucun souci à se faire. On se sent donc en confort mais aussi en sécurité. Le toucher est sensible et il est aisé de venir se fixer à sa pédale. Concernant la rigidité et comme pressenti, elle est bien présente.

Sur le VTT

Chaussures VTT DHB M2.0C Carbone accrochées au VTT

Ceci permet d'obtenir un rendement meilleur et surtout passer certains secteurs techniquement difficile. Le pied souffre moins puisque la chaussure ne se tord pas sous la pression de la jambe. Parfois, il arrive quand même de mettre pied à terre ou de porter le vélo. Sur de petites distances, cela ne pose pas de soucis. Pour un périple chargé où les moments de poussette peuvent être long, j'hésiterai quand même à les choisir même si on s'y habitue ! J'ai marché dans la boue et même sur de la tourbe. Les chaussures ne sont pas étanches mais offrent une protection à l'humidité très correcte. Concernant la chaleur et l'aération. La chaussure est tout de même orientée dans une utilisation où il ne fait pas trop froid bien que couplée avec une paire de chaussettes chaude cela pourrait faire l'affaire. On pourra coupler également ces chaussures par des sur-chaussures pour la pluie et/ou le froid. En été, par des journées chaudes on s'y sent très bien. Les pieds restent au frais. Au final, sur le terrain, j'ai donc été très satisfait de ce produit signé DHB qui offre un très bon rapport qualité prix pour les vététistes cherchant une chaussure automatique homogène et performante.

En action lors de la sortie sur Frasne

Chaussures VTT DHB M2.0C Carbone en action sur le vtt en forêt

IV] Conclusion et remerciements

 Pour une première découverte de la marque DHB, je peux dire que suis satisfait. Ces chaussures automatiques pour VTT offrent tout ce que l'on attend de ce type de produit. Elles sont, je pense, un bon choix pour ceux et celles qui ont déjà une expérience dans le domaine des automatiques. En effet leur rigidité pourrait rebuter les jeunes recrues même si c'est toujours jouable. La bonne qualité de fabrication et le bon rapport qualité prix de ce produit en font un bon choix. Reste à voir sur la durée si elles tiennent toutes leurs promesses. Je reviendrai sûrement vous dire comment elles ont évoluées au fil de nos sorties voir lors d'un périple. Enfin, je tiens à remercier la boutique en ligne Wiggle pour la mise à disposition de ces chaussures sans qui ce test n'aurait pu s'effectuer !



Posté le 15/07/2013 à 23h43 par Loic
M.à.j le 13/09/2013 à 18h51

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 513756 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr