Bonsoir visiteur

Sortie fraîche en VTT autour de Syam dans le Jura
Icône cartographie

Après notre remise en jambe vers Andelot en Montagne, nous vous proposons maintenant une jolie sortie très roulante autour de Syam qui vous réservera quelques belles surprises... A noter qu'il vous sera possible d'avoir des versions plus cassantes car plusieurs variantes sont disponibles. Soyez inventifs ! De notre côté, à cause de la neige et des chasseurs, nous sommes restés sur de jolies petites routes avec à la clé de belles particularités à observer !

 Les pertes de l'Ain

 Les pertes de l'Ain

En ce matin, ici, à Bourg-de-Sirod, il fait un joli – 4 degrés. Un grand parking accueille notre voiture et nous ne tardons pas à partir en direction des pertes de l'Ain (rivière). Pour y aller, une descente féroce bien que courte nous glace complètement les doigts. Nous avons malheureusement oublié de prendre les gants de soie que nous aurions ajouté avec nos gants de VTT... Nous arrivons transits de froid devant cette belle cascade de l'Ain. Une petite balade à pied permet d'aller visiter d'un peu plus près cette cascade mais aussi les gorges du torrent. Ce n'est pas forcément recommandé lors des journées de gel car le sol est rendu glissant. Il n'en reste pas moins que cette particularité est incontournable à visiter dans le Jura ! Nous continuons notre route avec nos doigts gelés en prenant un chemin vtt plutôt plat qui longe l'Ain et écoutons la glace des flaques d'eau céder sous nos pneus et notre poids. D'habitude, nous râlons (pour nous motiver Rigolant) s'il y a une trop grosse montée mais pour une fois, elle aurait été la bienvenue pour nous réchauffer ! Nous ne tardons pas à faire une pause pour faire « revivre » nos doigts en buvant du thé brûlant que nous transportons dans notre thermos light & compact. Je commence à retrouver mes doigts et nous repartons en direction d'une autre particularité située dans le charmant village de Syam. En effet, ici, perdu au milieu du Jura, une villa Palladienne qui peut-être considérée comme un château a été construite en huit ans à partir de 1822. Elle est à l'origine de l'héritier des forges de Syam qui était passionné par l'art Italien. Pour notre culture, il s'agissait d'Emmanuel Jobez.

 La villa palladienne de Syam

 La villa palladienne de Syam

Ce château est visitable et fait même office de gîte mais seulement à la belle saison et à cette époque, le portail est fermé mais sur le chemin, nous pouvons l'observer de loin. Nous rejoignons par la même occasion le soleil qui, à défaut de réchauffer nos doigts, réchauffe nos cœurs. La visite se poursuit par la traversée du village en direction d'une belle vallée ouverte donnant à nos yeux quelques beaux paysages à observer. Là bas, contre la falaise, on imagine très bien la ligne de train appelée « la ligne des hirondelles » circulant de Saint Claude à Dôle voire Besançon en passant par Champagnole. La petite route nous emmène en direction de la forêt et après avoir traversé l'Ain, nous rentrons en sous bois. La route forestière est glissante à cause de la neige fondue qui a regelée cette nuit. Flo semble vouloir mêler VTT et ski ou patin à glace mais ce n'est peu probant. Peut-être qu'avec un peu d’entraînement ?Rigolant Des pneus cloutés seraient agréable par moment. Finalement, nous continuons la route plus longtemps que prévu car le chemin que nous devions emprunté n'est pas bien visible et monte trop rudement.

 Panorama depuis la Chaux des Crotenay

 Panorama depuis la Chaux des Crotenay

Un plan B s'organise grâce au GPS et nous décidons donc de rouler sur cette agréable petite route longeant la Saine (avec un A!). Nous arrivons bientôt dans des gorges où la route a été barrée aux voitures à cause de potentiels Chemin enneigé dans le Juraéboulements. Il faut dire que cette dernière est suspendue au dessus de la rivière et en dessous de la falaise. La trace d'un vététiste nous confirme qu'il est possible de passer mais nous ne traînerons pas trop dans le coin. Nous continuons et nous apprécions la vue de la rivière transparente en contre bas. Je ne dirai pas non à une bonne truite !

 

La cascade de la billaude dans le JuraNous sommes ici, au milieu des gorges de la Saine sans autre bruit que ceux de la nature. La route légèrement enneigé nous fait peiner quelques fois mais le crissement des roues me rappelle le bruit des raquettes et ce n'est pas pour me déplaire. Bientôt, la montée s'annonce. Doucement mais sûrement, nous quittons les gorges pour arriver au milieu du soleil et de la neige. Encore quelques bons coups de pédales et nous voilà au charmant village de la Chaux des Crotenay. De là, nous voulions récupérer le parcours initial par un chemin mais plus loin, nous rencontrons les chasseurs et faisons un demi-tour stratégique pour les éviter.

Il se fait faim et justement, voilà un banc qui nous accueille bien qu'enneigé. Nous ne traînons pas car le froid nous rattrape et nous entamons une folle descente dans un premier temps glacé puis déneigé. La petite route empruntée nous fait passer au dessus des gorges de la Lemme. Nous rattrapons plus loin la route nationale que nous empruntons 800 mètres avant de sortir en direction de la Billaude. Ici, une très belle vue sur les cascades de la billaude, s'offre à nos yeux. Le belvédère est parfait. Comme quoi, même après toutes nos balades, des jolies pépites sont encore à découvrir ! Nous repartons et descendons à nouveau par la route pour rejoindre notre tracé. De là, nous retournons à Syam, montons sur une petite butte pour découvrir une jolie chapelle, profitons du soleil et de la vue et rentrons vers la voiture par le même chemin car le froid nous tenaille. Nous repassons devant les pertes de l'Ain et remontons à Bourg de Sirod avant de repartir en direction de Besançon.

 Panoram à Syam, randonneur et falaises

 Panoram à Syam, randonneur et falaises

Conclusion

Ce parcours, très roulant offre une belle boucle et permet d'apercevoir quelques belles pépites du coin. Il y a bien-sûr les pertes de l'Ain mais également le château de Syam (unique en son genre), les gorges de la Saine, les belles vues depuis La Chaux des Crotenay. Le clou du spectacle est bien sûr les Cascades de la Billaude qui offre un moment magique à celui qui viendra les contempler ! En bref, une très belle sortie qui peut-être allongée et modifiée pour être un peu plus rude mais parfois, il est juste bon de rouler et de profiter des paysages. Ce parcours est typiquement un bon plan pendant la chasse et s'il y a un peu de neige. Attention tout de même à la glace qui entraînerait parfois quelques chutes ! N'est-ce pas Flo Clin d'œil.



Posté le 27/01/2014 à 19h10 par Loic
M.à.j le 27/01/2014 à 19h11

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 524923 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr